Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Lecture humide ou Lencoclean ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Vynile -> Vos vinyles.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Dim 19 Sep - 07:58 (2010)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

nimbus a écrit:
E.P a écrit:
Fais le tour des Forums, poses la question et tu auras partout les mêmes réactions... Ce n'est pas un front anti lecture humide , mais comme dit précédemment , le résultat de l'expérience!

Le problème quand on fait le tour des forums c'est qu'on recueille plus d'idées toutes faites que de véritables retours d'expérience.

C'est pourquoi je posais la question sur ce forum dont les membres semblent plus expérimentés en matière de lecture de vinyle ou plus prêts à faire des expériences.

Bruno.

non Bruno; ce n'est pas des "idees toutes faites"......voir ci-dessous Shocked

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Sep - 07:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 109
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 19 Sep - 08:55 (2010)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Bonjour,

Le problème évoqué dans l'article concerne l'addition de produits "miracles" et leur persistance et non la lecture humide à l'eau distillée qui repose sur un autre principe, il me semble.

Attention, je ne veux pas me lancer dans une croisade pour défendre la lecture humide mais juste savoir si les inconvénients rendent inutiles les avantages qui sont bien réels aussi.  

Bruno.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 109
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Mer 22 Sep - 18:39 (2010)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Bonjour,

Suite aux différents échanges sur la lecture humide j'ai fait l'essai sur un disque assez encrassé qui craque bien et que je n'ai jamais réussi à récupérer par un nettoyage classique.

Constatations : 
Le résultat est assez édifiant : en lecture humide du disque avec eau distillée + alcool, disparition presque totale des craquements et très bon son. Okay
Le problème est que si je le repasse ensuite à sec, il craque autant qu'avant, sinon plus ! NO!

Conclusion :
Cette méthode peut être intéressante ponctuellement pour lire un disque très encrassé qu'on a renoncé à écouter ; pour l'enregistrer par exemple. Elle n'est donc pas à condamner systématiquement, amha.

Bruno.
 
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
DOM
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 38
Localisation: haut de seine 92
Prénom: Dom
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mar 22 Fév - 12:13 (2011)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

E.P a écrit:
BrunoDe là à sacrifier mireille et michel... les pauvres! Mr. Green

hats off

Mireille et Michel ont eu leur période et aficionados, d'ailleurs ils ont reçu les décorations reconnaissantes pour cela.
Moi, quand il m'arrivent de tomber sur un Lp de leurs titres et pour les ranger dans ''les artistes du siècle dernier'' Very Happy , je les passe volontiers sur mon Phono à aiguille, je remonte le ressort et pose délicatement la tête sur le sillon.
Après avoir adapté  la vitesse à 33 tr/mn, je revis les grands instants de ces émissions cultes des années 1960 voir 1970, ou par le son du meuble bois sans le cirage à base de miel (pour la voix) on ne distinguerait pas la différence entre ces artistes sus cités et un 78trs qui m'est cher de Berthe Sylva (1932) Very Happy
D'ailleurs on n'appelait ça de la soupe (populaire, oui l'Abbé !) ce qui se rapproche étrangement au liquide répandu sur la surface de leurs galettes pendant l'écoute.
Soupe, eau déminéralisée ou distillée voilà un grand débat, pour ma part, je mouille pour une certaine forme de Zick intéressante qui m'est propre, pour le reste, quand je l'écoute (rarement), je l'écoute à sec !

DOM
_________________
2 LENCO c'est bien, 3 c'est mieux !
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 694
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 10:21 (2011)    Sujet du message: Nettoyer les vinyles Répondre en citant

Je pratique la lecture à l'eau distillée qui marche quand c'est humide.
Il faut réhumidifier à chaque fois.
J'aimerais donc passer à un nettoyage plus profond et plus durable.
Il existe des machines à laver les disques qui coûtent de 40 à 400€ et qui pour certaines utilisent des liquides miracles qui ont, avant tout résultat audible, la qualité de vous rendre dépendant d'un fournissuer de jaja.
Qui a une expérience sur ces machines (les moins chères n'étant pas forcément les moins bonnes) ?

A vous lire,
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Gabi
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: 82
Prénom: Gabi
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 10:45 (2011)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Il y avait un fil à ce sujet sur le forum Thorens.
Et même un achat groupé est prévu dans quelques mois.

Il me semble que c'est ce modèle, l'okki nokki : http://www.cevl.com/okkinokki.html
Les retours ont l'air positifs et le prix reste raisonnable.

Après la question qui se pose est de savoir si c'est vraiment nécessaire vu l'investissement.
Pour l'instant je fonctionne avec ceci pour les vinyls poussiéreux : http://www.magma.fr/?module=boutique&act=details&pid=1011653
Et cela en complément avant chaque écoute : http://www.magma.fr/index.php?module=boutique&act=details&pid=10156…

En combo ça marche déjà pas mal. Cool

@+!
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 694
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 11:05 (2011)    Sujet du message: Nettoyer les vinyles Répondre en citant

Je pense qu'une machine efficace à l'action durable doit exister ; je verrais bien une brosse en poils de carbone tournant à grande vitesse + rinçage à l'eau distillée.
Je crois que je vais devoir la fabriquer ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
joel
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2009
Messages: 29
Localisation: Allemagne
Langue 1: de
Langue 2: fr
Langue 3: gb

MessagePosté le: Dim 15 Mai - 13:32 (2011)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Hallo les gars

lecture humide=gros gadjet des annees 70.

Non ! ce n´est pas un gadget.

Thorens et EMT ont utiliser le Lenco clean pour mesurer toutes leurs platines.

L´inconvenient se sont les contraintes comme descrites.

Cordialement
Joel
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 109
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Lun 9 Jan - 22:26 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Bonsoir,

Je relance ce sujet, juste pour le fun, avec ce topic :
http://www.vinylengine.com/turntable_forum/viewtopic.php?t=22360

Bonne lecture !

Bruno.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 109
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû - 17:38 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Petit retour d'expérience sur ce sujet, hautement polémique, après quelques essais sur un peu plus d'un mois.

J'ai donc acquis auprès d'un aimable forumeur un appareil Lencoclean avec son liquide Supertonic (et/ou avec de l'eau distillée + alcool), et me suis donc lancé dans la "lecture humide".
Je n'utilise pour l'instant cette technique que sur de vieux disques très usagés ou certains que j'ai en double exemplaire (courageux mais pas téméraire !).

Le premier constat, outre la diminution du bruit de surface (attention, les craquements dus aux rayures subsistent), est une meilleure glisse de la pointe dans le sillon : il faut diminuer l'antiskating ou augmenter la VTF (j'ai opté pour cette deuxième solution, tant qu'à faire : augmentation de 0,3 à 0,4 gr à antiskating constant).

La deuxième constatation est une qualité de lecture nettement améliorée : meilleure définition, plus de fluidité et de détails, et, bien sûr, de meilleurs silences...
Bref, l'amélioration de la restitution est nettement audible, du même ordre qu'un vrai upgrade de cellule (en passant d'un elliptique à un Shibata, HE ou Fine line, par exemple). Très positif, de ce point de vue.

Les inconvénients, maintenant :
Le retour à la lecture "sèche" des disques ainsi lus présente l'inconvénient du retour du bruit de fond accompagné d'un encrassement de la pointe de lecture qui "termine", le nettoyage du sillon . Pas si grave : après nettoyage de la pointe à la gomme magique (très efficace) et quelques passages (2 ou 3) alternant lectures sèche et humide le sillon finit par être propre et la pointe le reste aussi.
Vous pouvez donc réutiliser le disque en lecture sèche ainsi nettoyé mais... ça sonne tellement mieux en lecture humide qu'on en redemande ! Je vais donc continuer sur cette sélection de disques et je referai le point dans quelques temps.

Autre risque : les dégâts éventuels sur la pointe et la cellule que certains ont évoqués. J'utilise des vieilles Shure (M75, M91) qu'on trouve pour pas cher et des stylets Shure originaux dont je sais qu'ils sont particulièrement résistants. Aujourd'hui j'hésiterais encore à le faire avec une cellule HDG et coûteuse, genre 2M Black et consorts ! On verra plus tard...

Donc pour moi ce n'est pas un gadget mais une véritable amélioration même si je reste néanmoins prudent dans son utilisation et que je ne me risquerais pas, à ce stade, à faire l'apologie de cette technique.

A plus.
Bruno.   
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
maco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 2 748
Localisation: Luxembourg
Prénom: Mario
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de
Langue 4: it

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû - 20:08 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Salut Bruno,

Intéressant ! C'est vrai que cette technique a été délaissée longtemps. Je note une recrudescence de discussions à ce sujet sur d'autres forums aussi... Etant ignare du sujet Embarassed , je me pose la question si après une lecture humide on remet le disque tel quel dans la pochette, ou faut-il le sécher et si oui comment fait-on Question
_________________
Mario
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 109
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû - 20:36 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

maco a écrit:
 je me pose la question si après une lecture humide on remet le disque tel quel dans la pochette, ou faut-il le sécher et si oui comment fait-on Question
Si c'est bien dosé, avec le bras Lencoclean par exemple (!), c'est sec peu après le passage du diamant, soit une traînée mouillée d'1 ou 1,5 cm environ.
Un ptit coup de brosse genre bloc Apollo ou peau de chamois avant d'enlever le disque et c'est bon.

J'ai oublié aussi de dire que certains disques qui "sautaient" (pas tous malheureusement), probablement du fait d'une saleté collée dans le sillon, sont revenus alors qu'un lavage ou le film LG (genre colle à bois) ne les avaient jamais ramenés, preuve que le nettoyage s'est fait en profondeur. Le Superfluid Lenco semble très efficace pour ça. D'ailleurs la cochonnerie qu'on trouve sur la pointe après 2 ou 3 lectures, elle vient bien de quelque part...

Enfin, je ne veux pas vous influencer mais si vous avez deux ou trois vieux (ou neufs) disques auxquels vous ne tenez pas trop, vous pouvez tenter l'expérience (4/5 eau distillée + 1/5 alcool isoprop, ou Lenco Superfluid). Attention, risque d'addiction !

Bruno.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Gabi
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: 82
Prénom: Gabi
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 18:39 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Merci pour le retour d'expérience Bruno, c'est super sympa d'avoir fait le cobaye !  Mr. Green


Mais personnellement, je ne pense pas sauter le pas, trop de manipulations supplémentaires je trouve et difficilement applicable en soirée avec des amis autour.


Mais pour des vieux disques difficilement lisibles, pourquoi pas !  Wink
Revenir en haut
trema
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 50
Localisation: avignon
Prénom: yann
Langue 1: fr

MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 14:42 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

Pour ce qui est des vinyles de Sardou, j'en passe assez souvent et ils sont secs... Je ne peux pas tout le temps écouter Toto ou Police...
Mais pour ce qui est de Mireille Mathieu... ce sera une lecture humide car je vais pleurer de honte sur le vinyle en l'écoutant... en plus je n'arriverai pas au bout... et ça va abîmer ma cellule... snif...
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 109
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 18:45 (2012)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ? Répondre en citant

trema a écrit:
Mais pour ce qui est de Mireille Mathieu... ce sera une lecture humide car je vais pleurer de honte sur le vinyle en l'écoutant... en plus je n'arriverai pas au bout... et ça va abîmer ma cellule... snif...

Pour ceux-là, utiliser de la soupe !
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:52 (2017)    Sujet du message: Lecture humide ou Lencoclean ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Vynile -> Vos vinyles. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 2 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB