Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Amortir le dessous du châssis Lenco?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> LENCO -> Les socles.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bartaba
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 658
Localisation: La isla bonita
Prénom: Christian
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: nl
Langue 4: pt

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 15:22 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

zigomard a écrit:
les heureux possesseurs de Thorens TD 124, Garrard 301 et 401, ou EMT, ne touchent pas a leurs
platines.....pourquoi?

Parce que ces platines ont un meilleur châssis que la Lenco. Cela dit, il y a tout de même pas mal de modifs possibles sur les Garrard et les Thorens, un peu moins sur les EMT.
_________________
Christian
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Sep - 15:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nimbus
*
*

En ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 642
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 15:34 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

zigomard a écrit:
les heureux possesseurs de Thorens TD 124, Garrard 301 et 401, ou EMT, ne touchent pas a leursplatines.....pourquoi?


Ces platines disposent d'un châssis plus rigide que celui des Lenco, ce qui explique en partie leur réputation (et leur valeur marchande !) plus élevée, et n'empêche pas certains de les "tweaker".
Ceci dit, la saine mécanique (moteur-entraînement-palier-plateau) des Lenco n'a rien à envier à ces premières et peut même venir les "taquiner" une fois ramenée à égalité, avec un socle plus ambitieux, la fiabilité en plus.

Je ne vois pas en quoi confectionner un nouveau socle serait plus grotesque que de changer le bras, ou les pieds, de la platine d'origine ?
Après chacun place ses exigences où il le souhaite... et s'éclate comme il veut.

Bruno.  
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Gabi
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: 82
Prénom: Gabi
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 09:50 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

Entièrement d'accord ! Okay

Personnellement, j'ai fait quelques modifications sur ma L75/S : suppression du fond en isorel et des suspensions, posée sur des pointes et contre-pointes.
Pour autant, je ne pense pas l'avoir "charcutée" ou "défigurée".
Au contraire, je la trouve plus racée tout en gardant le look d'origine et j'ai ainsi dégraissé le bas du spectre. Cool
C'est pourtant une version un peu plus rare que la L75 de base et je n'ai rien fait de définitif (même si je ne reviendrai pas en arrière).

@+!
Revenir en haut
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 12:29 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

Effectivement retirer les suspensions ou l'isorel ne prete pas a confusion, de la a
remplir les socles de litieres de chat wondering

question serieuse: pour quoi les inges de Lenco ont mis des suspensions et qui
a dit le premier de les retirer?
Revenir en haut
nimbus
*
*

En ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 642
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 18:17 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

zigomard a écrit:
question serieuse: pour quoi les inges de Lenco ont mis des suspensions et qui
a dit le premier de les retirer?

C'est lié à une époque où tous les constructeurs en mettaient : on pensait résoudre les problèmes d'accrochage acoustique avec des suspensions, solution abandonnée par presque  tous les constructeurs de platines pendant la décennie suivante (jusqu'à aujourd'hui).
Ca posait plus de problèmes que ça n'en résolvait. On a constaté que la rigidité et la masse importantes étaient plus efficaces. Je mets à part les systèmes à contre-platine interne suspendue (style Thorens ou Linn) ou ceux qui disposent de pieds-amortisseurs très sophistiqués (comme certaines Dual HDG). 

Personnellement, j'ai essayé avec et sans et je n'ai pas hésité longtemps. Pas que ça sonnait mieux sans mais je tiens à mes vinyles et voir le diamant sauter chaque fois que je fermais le capot ne me plaisait pas beaucoup !

Bruno.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 136
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 21:27 (2011)    Sujet du message: Moi, j'aime bien l'isorel... Répondre en citant

Oui, j'aime bien l'isorel quand il évite à la poussière d'aller se nicher dans la mécanique et que je peux manipuler la platine sans crainte d'accrocher quelque chose avec ce qui est par en-dessous.
Je n'enlèverai pas mon isorel. Même si je conçois qu'il n'a pas la "noblesse" du reste de la platine construite sur un socle en très aristocratique aggloméré plaqué.
Certes, si Lenco avait mis quelque chose de mieux (sur une de mes L78 , il ont mis un aggloméré fin), par exemple du latté, cela aurait été ... plus cher !
Mais, dis-moi, Gabi, en conservant l'ignoble fond en isorel et en installant les mêmes jolis pieds sur pointes, tu aurais obtenu le même look classieux tout en préservant les intrusions de poussières ? 
En revanche, et là je dis "Chapeau bas !" , "dégraisser" le bas du spectre , voilà une chose que je ne sais pas faire ;-))
Est-ce que le couteau à larder qui me vient de mon grand-père conviendrait pour cet exercice délicat ?
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Gabi
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: 82
Prénom: Gabi
Langue 1: fr

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 11:28 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

Ça dépend Hervé, le couteau à larder c'est mieux pour les légumes mais pour le bas du spectre ceci correspondrait mieux :



  Very Happy   Very Happy   Very Happy

Sans déconner, tu verrais la différence de stabilité du stylet entre avant et après la suppression des suspensions, ça te surprendrait ! Wink

Le fond en isorel je n'ai pas trop eu le choix, en supprimant les suspensions le moteur descendait trop bas et provoquait des vibrations parasites en touchant le fond (-> phrase à ne pas sortir de son contexte, bande d'obsédés).

Niveau poussière je ne pense pas que ça va changer la face du monde (surtout vu les interstices si tu gardes les suspensions) et niveau manipulation, même si je ne la déplace que tous les 36 du mois, je la manipule par la plinthe pas par le fond.

@+!
Revenir en haut
Dr Lenco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2010
Messages: 332
Localisation: SeptQuatre
Prénom: François
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: it
Langue 4: de

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 12:11 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

zigomard a écrit:
Effectivement retirer les suspensions ou l'isorel ne prete pas a confusion, de la a
remplir les socles de litieres de chat wondering

Et pourquoi pas.....
Avez-vous essayé pour pouvoir critiquer wondering

Citation:
question serieuse: pour quoi les inges de Lenco ont mis des suspensions et qui
a dit le premier de les retirer?

Celui qui aurait dit en premier de les retirer était probablement un aventurier pragmatique n'ayant pas peur d'être iconoclaste et dont la témérité a été récompensée par un résultat sonore positif.

hats off
_________________
Mens sana in corpore lenco
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 136
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 18:15 (2011)    Sujet du message: Supprimer les suspensions Répondre en citant

Oui, j'ai essayé sur une L75 ... et je n'ai rien remarqué.
Effectivement, si ça ne fait pas de bien, ça ne fait pas de mal non plus, alors pourquoi ne pas le faire.
Je ne disconviens pas qu'un châssis qui danse va encaisser les mouvements (je ne dis pas les vibrations, les mots ont un sens) du meuble qui le supporte, si le plancher est suffisamment élastique pour s'affaisser lorsque l'on marche à côté, et qu'on va finir par faire sauter la pointe de lecture ...
Ces cas de figures vous arrivent souvent ? C'est Tripoli sous les bombes, chez vous ?
On a tous entendu les verres en cristal récupérés de la grand tante vibrer dans le vaissellier quand passe le métro. Et là, y a bien vibrations qui méritent d'être filtrées.
D'être filtrées justement par une suspension et des pieds larges et mous. Comment pensez-vous qu'on filtre les vibrations au niveau des racks électroniques sur un train, par exemple ? Avec des pointes "de découplage" ? Vous allez faire marrer pas mal de monde. Non, avec des balèzes de silent blocks en caoutchouc.
Face à ce type de vibrations (vous parlez de quelles autres vibrations ?) , je ne pense pas que la solution consiste à tout durcir : pointes métalliques, plus du tout de ressorts.
Excusez-moi d'être pragmatique mais à moins d'être sourd comme un pot, je n'entends rien des phénomènes ou des améliorations que vous évoquez.
Ce qui ne m'empêche pas de chercher à améliorer mon écoute mais je m'en tiens à ce que j'entends; apportent des améliorations notables :
- une bonne géométrie du bras dans les 3 axes
- une bonne stabilité du bras (pas de jeux malsains)
- une bonne géométrie de la pointe de lecture (2 axes et demi)
- un châssis bien horizontal (le mieux que l'on puisse)
- une bonne force d'appui du stylet
- une bonne cellule
- un câblage qui ne ramasse pas de parasites
- un beau circuit de masse
- pas de vibrations moteur ni axe de plateau
- limiter le voilage des disques
- dépoussiérer
- de belles soudures bien isolées

Ca fait déjà un beau programme.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
nimbus
*
*

En ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 642
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 20:21 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

Le forum se réveillerait-il ? Tant mieux.
MAZZONI a écrit:
Je ne disconviens pas qu'un châssis qui danse va encaisser les mouvements (je ne dis pas les vibrations, les mots ont un sens) du meuble qui le supporte, si le plancher est suffisamment élastique pour s'affaisser lorsque l'on marche à côté, et qu'on va finir par faire sauter la pointe de lecture ...
Ces cas de figures vous arrivent souvent ? C'est Tripoli sous les bombes, chez vous ?


Tripoli, peut-être pas, mais des va-et-vient à proximité  de la platine, souvent, surtout s'il y a des enfants dans les parages.
MAZZONI a écrit:
Comment pensez-vous qu'on filtre les vibrations au niveau des racks électroniques sur un train, par exemple ? Avec des pointes "de découplage" ? Vous allez faire marrer pas mal de monde. Non, avec des balèzes de silent blocks en caoutchouc.

Justement, des blocs en caoutchouc et pas des ressort mous et non amortis, le tout savamment calculé.
MAZZONI a écrit:
Face à ce type de vibrations (vous parlez de quelles autres vibrations ?)


Les vibrations ont trois origines : internes (mécanique de la platine), externes par voie aérienne (signal provenant des HPs) ou  par voie solide (support, sol...), mais je ne vous apprends rien !
- Internes : les suspensions du socle n'y changeront rien ; c'est le boulot des ressorts du moteur, une mécanique soignée et un châssis lourd et rigide venant achever le travail ; 
- Par voie aérienne : même tabac, le socle les captera, avec ou sans suspensions ; seule une contre-platine suspendue interne et découplée du socle (style Thorens) aura une certaine efficacité (en théorie) contre ce phénomène . A défaut un socle lourd et rigide résistera mieux par sa plus grande inertie.
- par voie solide : ici les suspensions peuvent avoir leur utilité, à condition d'être très bien étudiées ce qui n'est manifestement pas le cas des lenco (beaucoup trop molles pour le poids de l'engin) !
Donc tout cela milite plutôt en faveur d'un système lourd et rigide qui luttera mieux contre les vibrations des deux premières catégories tout en étant aussi efficace pour la troisième. Chacun choisira ensuite entre des pieds en caoutchouc ou des pointes en fonction de sa "culture".
Quant à utiliser de la litière pour chats comme lest du socle, ce n'est pas très idiophile mais aussi efficace que du gravier de Patagonie, je suppose ! 

Bruno     
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 136
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 21:00 (2011)    Sujet du message: Je suis ... suspendu à vos propos ! Répondre en citant

Ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit.
J'oppose les pointes métalliques aux pieds mous.
Je maintiens les suspensions. 
Au sujet de ces dernières, regardons de plus près ce qu'il y a dans une L78 contrairement à une L75 : des ressorts à amortissement visqueux (dixit Lenco, mais si on regarde de près, c'est vrai) ; ils disaient même "oléopneumatique" et là je suis moins convaincu car je n'ai pas désossé les ressorts.
Donc les deux fonctions sont assurées : la suspension qui filtre (le ressort) et  l'amortissement qui réduit les rebonds (le visqueux), sinon gare au mal de mer.
J'ai constaté sur mes deux L78 que ces ressorts n'étaient pas tendus du tout et que ça dansait  pas mal.
Après avoir agi sur les vis de réglage, le débattement de la suspension est réduit à peu de choses (3 à 4 mm) et l'amortissement est visiblement plus efficace ; pour cause, le débattement étant limité, il y a moins d'énergie à absorber. Au passage, c'est aussi fait pour régler l'horizontalité de la platine ; ça vaut donc la peine de réfléchir avant de les déposer car il faudra bien régler l'horizontalité (je sais, les pieds sur pointes ont souvent des filetages).


Pour ce qui est des blocs en caoutchouc des racks sur les trains, on peut les assimiler aux pieds mous, pas au système ressort/amortisseur, mais simplement au filtre, donc au ressort. Et je le regrette, mais il ne sont pas vraiment calculés : le rack pèse tant de kilos, on lui colle des silent blocks dimensionnés empiriquement : ce n'est pas du spatial !


Les vibrations aériennes : mes platines étant dans un meuble vitrine avec porte, je me dis que ça doit en arrêter pas mal ; mais avant que ces dernières ne fassent frémir le stylet, il doit y avoir de la marge. 
Mais je n'oppose rien à cette constatation (il y a des vibrations aériennes) car même les audiophiles ont des persécuteurs ...


La litière pour chat  ? J'aurais trop peur qu'elle encourage le mien à faire ses besoins dans ma platine ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
nimbus
*
*

En ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 642
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 21:55 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

Je n'ai jamais eu ces amortisseurs visqueux (et pas oléopneumatiques, qui associerait l'air et l'huile, comme sur les Citroën) entre mes mains, ma L78 n'en a pas, et je ne peux donc pas juger de leur efficacité.

Je constate juste qu'il y a deux écoles, y compris chez les constructeurs : l'amortissement optimisé et la rigidité maximale, qui ont chacune leurs arguments.
Après, c'est le résultat qui compte et que chacun appréciera selon ses expériences... toujours instructives. 

Intéressante discussion qui, je l'espère, restera courtoise comme c'est l'usage sur ce forum.

PS : (Proverbe suisse) "il est plus facile pour un chat d'entrer dans une Lenco que pour un audiophile d'atteindre le Nirvana".

Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 136
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 22:39 (2011)    Sujet du message: Amortissons Répondre en citant

Ce soir, j'ai ausculté des blocs ressorts de L75S : rien de visqueux, qu'un ressort et une rondelle de caoutchouc.
Bon, je ne vais quand même pas démonter ceux de mes L78 pour voir ce qu'il y a dedans ; l'occasion fera bien le larron un de ces jours.


Très bon proverbe suisse que je complète souvent par une comparaison de l'audiophile insatisfait avec DSK : quand le second recherche le coït parfait, le premier recherche l'écoute parfaite.
Or, l'un et l'autre ne savent pas qu'ils ont déjà trouvé un jour ce qu'ils cherchaient ; mais ils ne s'en rendront compte que lorsqu'ils ne pourront plus pratiquer leur sport favori et se mettront à faire le bilan.
Et ne me demandez pas à quelle catégorie j'appartiens ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Gabi
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: 82
Prénom: Gabi
Langue 1: fr

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 09:51 (2011)    Sujet du message: Re: Amortissons Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
Très bon proverbe suisse que je complète souvent par une comparaison de l'audiophile insatisfait avec DSK : quand le second recherche le coït parfait, le premier recherche l'écoute parfaite.
Or, l'un et l'autre ne savent pas qu'ils ont déjà trouvé un jour ce qu'ils cherchaient ; mais ils ne s'en rendront compte que lorsqu'ils ne pourront plus pratiquer leur sport favori et se mettront à faire le bilan.
Et ne me demandez pas à quelle catégorie j'appartiens ...


C'est le propre de l'homme : éternel insatisfait !

Les suspensions oléopneumatiques ?! Very Happy
Il paraît que les suspensions de L75/S sont les mêmes que celles de L78 : si c'est le cas, lorsque j'ai démonté les miennes, elles étaient seulement composées d'un ressort concentrique et d'un caoutchouc en leur milieu.
Tiens-nous au courant si ce sont les mêmes sur L78 Hervé ?

@+!
Revenir en haut
olivier
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 347
Localisation: Savoie
Prénom: Olivier
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 10:47 (2011)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco? Répondre en citant

Il y a un fil interminable sur les "damping factors" initié par Bryan avec des théories plus ou moins contradictoires selon les intervenants et des mesures/essais faits par d'autres qui sont plus que passionnants. Le mix polyester/bentonite ressort comme étant une sacrée combinaison quand même.


L'opposition entre les "danseuses" d'un côté et les "planches" de l'autre est vieille comme la HIFI même si depuis quelques années on ne trouve guère plus que Linn pour défendre le concept suspendu bec et ongles. 
Mon constat personnel c'est que les platines suspendues que j'ai eu entre les mains n'ont jamais pu rivaliser avec leurs consoeurs "planches" pour tout ce qui touche au recul du bruit de fond.
Pour une raison que je ne m'explique pas, un même disque joué sur une suspendue met sur un même plan sonore la musique et les parasites (souffle, craquements...) alors que sur une platine planche lourde la musique est devant et les parasites loin derrière.
Maintenant le cas des Lenco est un peu spécial car il y a une liaison platine/moteur qu'il n'est pas facile de désolidariser comme avec une courroie. L'expérience m'a également montré que, même montée sur un socle de 50kg, une Lenco dont le bras est supporté sur la platine métallique subit un rumble pas possible. La même avec le bras fixé sur la planche devient une platine de course qui rivalise avec les grosses platines à courroie avec moteur déporté.


Fort de tout cela mon credo c'est platine lourde et rigide, support le plus rigide possible, bras lourd et cellule faible compliance.
Avec ça je m'éclate  Wink .


Olivier ("planchiste" à poils durs)
_________________
Olivier
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:21 (2017)    Sujet du message: Amortir le dessous du châssis Lenco?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> LENCO -> Les socles. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB