Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Du vinyle "superlatif" ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Vynile -> Vos vinyles.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 588
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 10:59 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Un généreux donateur m'a offert un disque de presse récente et de technologie étonnante.

La matière a été teintée en gris et non en noir ; il semblerait qu'il y ait une raison à ça. Mais l'essentiel tient dans la réalisation de la matrice.
Pour ce que j'en ai compris, le fichier numérique (pouaahh !   Wink  ) de l'enregistrement aurait été lu à demi vitesse et la matrice gravée elle aussi à demi vitesse, procédé permettant de moins "tasser" l'information.
Le disque se lit à vitesse normale. Ce serait aussi un DMM.
Et à l'écoute, me direz-vous ? Et bien, il y a une dynamique et un niveau sonore étonnants ; il faut que je baisse le volume par rapport au niveau d'un disque normal précédent.
Il se trouve de plus que la prise de son de ce disque a été soignée et le résultat est carrément bluffant.
Ne me demandez pas mon avis sur l'oeuvre elle-même, ce n'est pas pas mon jardin préféré, même si je peux reconnaître qu'il s'agit d'une démarche créatrice.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Nov - 10:59 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 58
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 18:20 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

gravure demie vitesse.


Mobile Fidelity faisait ca au début des eighties...


La couleur du vinyle... C'est peut être comme pour les câbles... Pour les gaines, le gris sonnerait différemment du noir, qui serait lui meme différent du blanc...


J'ai pas pu m'empêcher... Mr. Green


Bon weekend.


Fabien
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 4 373
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 19:43 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Tu peux aussi essayer de colorier la tranche avec du feutre vert !


Plus sérieusement, en dehors de toute méthode présumée révolutionnaire, le simple fait que la chaîne enregistrement-master-pressage-gravure soit soignée peut suffire à produire des vinyles exceptionnels. J'ai quelques vinyles qui sortent ainsi très nettement du lot, qu'ils soient anciens ou plus récents (80's), à partir de masters analogiques ou numériques.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 58
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 12:31 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Je confirme.


Je possède quelques gravures directes et pressages demi vitesse.
Techniquement il sont effectivement au dessus du lot.
C'est principalement la dynamique qui en bénéficie.


Mon message précédent était sans animosité.


Juste un clin d'œil à l'amour immodéré qu'Hervé porte aux câbles...


Fabien
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 4 373
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 14:34 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
Pour ce que j'en ai compris, le fichier numérique (pouaahh !   Wink  ) de l'enregistrement aurait été lu à demi vitesse et la matrice gravée elle aussi à demi vitesse, procédé permettant de moins "tasser" l'information.


Ce qui serait intéressant, ce serait de comparer ce vinyle à son alter ego en version numérique (CD ou autre fichier audio).
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 588
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 16:49 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Oui, mais je ne sais pas comment me procurer une version numérique.
Si quelqu'un peut m'expliquer l'astuce de l'enregistrement demi-vitesse, je serais preneur car là, je bloque.
@Time Window : j'avais bien vue la perfidie de la remarque sur la couleur des câbles  Wink .
J'ai envoyé des messages privés récemment à des membres du forum écolos en réponse à leurs questions sur les câbles phono, leur proposant même de leur en réaliser pour une vingtaine d'euros (la paire) : pas de réponse ... Si on leur enlève le fantasme des câbles, que leur resterait-il donc pour vivre en audiopholand ?
Un autre cherchait le meilleur des sélecteurs d'entrées entre des machins à 300 ou 400€ ; je lui ai proposé d'en faire un pour 40€ : pas de réponse qui a dû rester bloquée sur ... le chemin du signal !
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 58
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 18:09 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Pour répondre à Hervé


Voici ce que Wikipedia donne comme information sur le sujet. In english of course...


Bonne lecture


In 1977 Mobile Fidelity began to produce a line of records known as "Original Master Recording" vinyl LPs. These albums were previously released by other companies, licensed by Mobile Fidelity, and remastered by a process called half-speed mastering. During mastering, sound was transferred from magnetic tape to disc while the cutting lathe moved at half speed. The albums were remastered from the original analog master tapes, without compression, and with minimal equalization.[2] The recordings were pressed in Japan on "Supervinyl", a plastic compound invented by JVC to compensate for the demands of Quadrophonic Compatible Discrete 4 records, which had been introduced in 1972. JVC Supervinyl was more durable than regular vinyl, with lower surface noise and fewer pops and clicks. Mobile Fidelity packaged their albums in heavy cardboard sleeves, inner cardboard stiffeners, and plastic liners.
Half-speed mastering had been done before. Decca Records used the same process on its classical albums from 1958 to 1967. MFSL revived the practice, refined it, and made it the company's selling point. Half-speed mastering took more time than typical mastering, and it presented technical challenges. Its use was never widespread by other companies despite sonic advantages.
Stan Ricker (né Stanley Forbes Ricker; 1935–2015) mastered early Mobile Fidelity LPs. Ricker's work can be recognized by the signature "SR/2" carved in the dead wax. Jack Hunt ("JH/2") mastered many of MFSL's LP releases in the 1970s and 1980s. Some later titles were mastered by John LeMay and Paul Stubblebine, with a few uncredited releases. Currently, Shawn R. Britton and Rob LoVerde are mastering most LPs for MFSL. CDs, SACDs, and audio cassette mastering have been done by a variety of engineers, most recently Britton. The company has had only a handful of engineers in its history.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 588
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 20:40 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Ben, ça dit beaucoup de choses mais pas l’essentiel. C’est souvent le cas ; par exemple, comment récupère-t-on deux signaux distincts avec un seul diamant dans un sillon qui porte deux canaux ?
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 58
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 21:03 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

L'info ci-dessus répondait à ton interrogation concernant la gravure "half speed"

Ils abordent aussi la quadriphonie ou tétraploïde et le matriçage.


2 formats ont existé SQ et QS


Voila ce que j'ai trouvé sur le net. Mais si tu cherches bien tu dois meme pouvoir trouver les algorithmes...


Il fallait des cellules spécifiques, la gravure allant bien au delà des 20 000 Hz habituels.
Et bien sûr un étage phono spécifique avec décodeur à la suite...


SQ
L 'SQ, ou Surround Quadraphonic, Il est une matrice de système quadriphonique qui utilise en tant que disque de vinyle de support. introduit par CBS en 1972, Il était basé sur les travaux de Peter Scheiber, qui en 1968 à la fois qu'il avait mis au point des formules mathématiques qui ont permis de réduire à deux les quatre canaux, ceux qui lui ont permis de retrouver les quatre canaux de deux codées. Les formules Scheiber ont été améliorées par Benjamin Bauer CBS et a donné origine all'SQ. Vous pouvez, comme certains le prétendent, que l'abréviation SQ est sur le point stéréo quadriphonique, depuis un disque enregistré avec le système quadriphonique SQ sonne comme un disque stéréo normal avec deux canaux si aucune utilisation est faite d'un décodeur SQ. De plus, la compatibilité avec le système habituel à deux canaux stéréo, il était un objectif que CBS se fixe quand il a introduit le système de la SQ.
QS
la QS, ou stéréo quadriphonique, est un autre système de matrice qui utilise en tant que disque de vinyle de support. Dans ce cas, les formules ont été améliorées par l'ingénieur Peter Scheiber Itoh de Isao Sansui. L'équipement qui est compatible avec ce système ont été produites presque exclusivement par Sansui, malgré ce dernier, il avait accordé l'accès gratuit à des tiers.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 588
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:41 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

ça n'explique en rien comment on passe à un moment de la production d'un traitement à demi-vitesse pour arriver à une lecture normale à vitesse normale.Je me sens plus à l'aise pour comprendre la quadriphonie à partir de deux canaux.
p.s. : les traductions de Google sont vraiment nulles ; je préfère le texte original.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 58
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:52 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

C'est pourtant simple.


Demi vitesse signifie que la matrice est gravée par le burin à la moitié de la vitesse de reproduction, ce qui permet au burin de travailler dans de meilleures conditions. Moins de compression et de distorsion.


La lecture à la vitesse normale 33.3 tours rétablit alors la hauteur des notes, et on bénéficie d'une meilleure dynamique et de plus de finesse dans la reproduction.


A condition bien sur d'avoir de bons câbles... Quelque soit leur couleur  Mr. Green
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 588
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 23:00 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Il y a des mots et des expressions dont je me méfie ; par exemple, "donc", "c'est évident", et quelques autres.
Je n'ai aucun problème non plus à dire que je ne comprends pas quelque chose, même (et peut-être surtout) en reproduction sonore. C'est comme cela que j'ai appris le plus de choses.
A un moment ou à un autre, il faut qu'un disque qui tourne à 33tr lise un signal gravé à 33 tr.
Il y a "donc" une ou deux étapes intermédiaires ; c'est cela que je voudrais comprendre.
En revanche, qu'un 30cm soit gravé en 45tr pour être lu en 45tr avec un signal moins tassé, je me le figure très bien.
Je vais voir ce que les profondeurs de la toile me disent.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 4 373
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 09:44 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
ça n'explique en rien comment on passe à un moment de la production d'un traitement à demi-vitesse pour arriver à une lecture normale à vitesse normale.


En toute logique, le signal (-source) à enregistrer est aussi envoyé au graveur en demi-vitesse. On pourrait aussi bien le faire au quart ou au 1/10ème de la vitesse, du moment que la réduction de vitesse du signal source est la même que celle de la gravure.



Quand à la quadriphonie, si j'ai bien compris car je ne me suis jamais bien penché sur la question whew , c'est gravé comme en stéréo mais avec un signal supplémentaire (inaudible, aux alentours de 30-40 KHz) qui "réparti" sur les 4 canaux sous la forme d'une porteuse à haute fréquence qui est ensuite "décodée" par un préampli ad hoc, un peu comme un tuner avec les ondes hertziennes (en MHz). Mais je fais peut-être erreur !

C'est pour cela qu'on a inventé, à l'origine, les tailles spéciales à la norme CD4 (Shibata...) qui pouvaient lire ces hautes fréquences correctement, avant qu'on en voit d'autres mérites pour la stéréo.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 588
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 10:09 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

Ah, je reconnais bien là le souci pédagogique de Bruno.
Pour la quadriphonie, c'est à peu près ça ; sans entrer dans les détails, il s'agit d'une modulation du signal analogique par une haute fréquence, ce qui peut s'assimiler à une modulation de fréquence, comme en FM. Chaque côté du sillon porte cette haute fréquence porteuse, laquelle transporte deux canaux. Le préampli est alors un démodulateur qui discrimine la fréquence porteuse du signal.


Revenons à l'enregistrement mi-vitesse ; si le débit source est à V/2 et la gravure à V/2, on n'étire ni ne comprime le signal et on lira à vitesse normale ; ça me va bien. 
Pour tenter de formaliser l'astuce : 
Une unité de temps t = x/v à vitesse normale et à demi-vitesse, cette même unité de temps = 2x/2v = x/v, ce qui montre qu'on peut ensuite lire le message à vitesse normale. Mais pourquoi est-ce que ça améliore la restitution ? Désolé d'insister, mais ça, je ne le sens pas.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 58
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 10:20 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ? Répondre en citant

@ Bruno
Oui, tes réponses sont les bonnes, à la fois pour la quadriphonie, et pour la gravure demie vitesse.
Mais je vois qu'Hervé t'a répondu dans l'intervalle.


@ Hervé 
Pour la 1/2 vitesse. 
La restitution est susceptible d'être améliorée si et seulement si le systéme de lecture permet de conserver les gains qualitatifs obtenus par une gravure de la matrice a 1/2 vitesse.
Dans ce cas, je ne rentrerai pas dans une description Audiophille du ressenti (qui ne se mesure qu'avec les oreilles... Sauf pour la distorsion), la restitution est effectivement de meilleure qualité.


@Bruno
Moi non plus, je n'ai pas essayé la quadriphonie.
A cette époque je n'avais pas les moyens pour acheter le matériel très coûteux qui était nécessaire.
Et apres... Le format avait disparu... Un de plus...


Fabien
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:39 (2018)    Sujet du message: Du vinyle "superlatif" ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Vynile -> Vos vinyles. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB