Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Une Lenco L75 de plus dans le 86
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> Bienvenue!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dr.Bert
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2018
Messages: 14
Localisation: Vienne
Prénom: Bertrand
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Sam 25 Aoû - 22:17 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Bonjour à tous,


Amateur de vinyles depuis fort longtemps, et audiophile de temps en temps, j'ai possédé successivement une Dual du temps du lycée (je ne me rappelle plus la référence), puis une Luxman à mon entrée en faculté.
Passage aux platines anglaises avec une Walker CJ61 avec mon premier salaire, et après une écoute comparative assez extraordinaire à Paris entre une Linn LP12 (pourtant réglée aux petits oignons par Alain Choukroun lui-même en personne) et une Pink Triangle, c'est cette dernière qui l'a emporté.
Son plateau translucide en métacrylate, son couvercle rose, sa suspension en triangle ... et surtout sa musicalité.
Toujours en fonctionnement depuis mars 1987, date de son acquisition, avec quelques évolutions sur le bras et l'alimentation extérieure, mais toujours avec une Denon 103.


Et puis me trottait dans la tête une projet de platine "lourde", avec un bras SME long. Sans pour autant avancer sur ce projet.


Et aujourd'hui, au hasard des petites annonces sur LBC, je découvre une Lenco L75, à 15 minutes de chez moi en voiture, achetée en 1973 et toujours chez son premier propriétaire.
Rangée depuis des années dans le grenier, ressortie il y a 5 ans "juste pour voir", et remisée ensuite.
Réponse à l'annonce, coup de téléphone rapide, contact fort sympathique, disponibilité immédiate, et du coup a platine est maintenant sur la table du séjour.
Comme on dit des motos Triumph dans les campagnes anglaise;: "As out of the barn !!!".


Elle tourne, sans aucun bruit, et les vitesses paraissent OK.
Une cellule Shure M15 qui accuse le poids des années. Plus d'emballage d'origine, mais le mode d'emploi est là.
C'est une Of Switzerland, donc fabrication italienne avec pièces suisses, si je ne me trompe.
Couvercle fumé en plutôt bon état, plinthe un peu usée sur le devant.


Je vais me lancer à la remettre en parfait état de fonctionnement.


Bonne soirée.
Dr. Bert
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Aoû - 22:17 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 526
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 08:47 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Merci pour cette relation d'un parcours audiophile  Wink .
Une question : quelle a été la réaction du gourou-marchand du temple parisien lors du match ellpédouze vs. Pink ?
Question lourdeur, les 11 kg de la L75 (surtout les 3,5kg de son plateau) devraient te montrer que la notoriété mythique ne fait rien à l'affaire et que les kilos bien placés valent mieux que les appositions des mains sur les platines danseuses  Very Happy .


Tu as ici :
http://lenco.reference.clicforum.fr/t4292-Guide-de-r-vision-des-platines-Le…
un guide tout en un.


Bonne restauration.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 50
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 09:44 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Bienvenue,

La Pink est une sacrée danseuse...
Avec un bras Helius Orion, je l'ai entendue mettre la pâtée à une Oracle, et elle n'avait rien à envier à une Goldmund.


Les L75 socle lourd, c'est un autre monde...


Du poids dans les notes, une belle aération, un sacré groove...


Encore une description qui va plaire à Mazzoni, dont je salue au passage l'incontestable expertise en matière de Lenco hats off


Une L75 avec un 3012, et une 103... Ça ne peut que faire de la musique....


Fabien
_________________
la technique pour concevoir et comprendre (pas toujours) et mes oreilles pour écouter et valider...
Revenir en haut
Dr.Bert
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2018
Messages: 14
Localisation: Vienne
Prénom: Bertrand
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 10:35 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
... Une question : quelle a été la réaction du gourou-marchand du temple parisien lors du match ellpédouze vs. Pink ? ...

Cela s'est passé au centre commercial des Olympiades du 13ème, dans l'arrière boutique d'un certain gourou asiatique, Mr. Ha Phan Kim (pour ceux qui étaient nés au siècle précédent Wink).

Un préampli AR SP6, deux blocs mono Accuphase et une paire de Rogers PM510.

Les deux platines, Orion Helius sur la Pink Triangle (importateur oblige, Mr Becker) et un Itock sur la LP12.
Et une DL-103 sur les deux.

Alain Choukroun savait que Pink le talonnait, et a toujours prétexté à cette époque que sa LP12 marchait mieux avec du Naim qu'avec de l'ésotérique.
Il n'a jamais accepté qu'il y ait réellement une résonance de cloche comparé à un plateau plein en métacrylate Laughing.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 526
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 11:17 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Oui, je me poile mais n'impose à personne de partager les poils.
Quelques réflexions, néanmoins :
- qu'un plateau sonne comme une cloche quand on le frappe, soit ; mais lorsqu'il tourne avec un disque, quid de la cloche ? Qu'a-t-on stigmatisé, démontré ? On pourrait aussi lui faire subir des tests de résonance comme les câbles du pont Morandi de Gènes ; les ingénieurs sont pleins ... d'ingéniosités, mais ils savant ce qu'ils veulent démontrer.
- qu'une platine marche mieux avec un ampli est de l'enfumage car ce qui importe, c'est la cellule (oreille, portefeuille), le câblage (pour le silence, hein, pas pour le cristallin des aigus) , un bras géométriquement rigoureux et bien libre, le transfo et le préampli. Mais j'ai bien lu quelque part (pas ici, le dieu des Lenco m'en garde) que filtrer le secteur sur une platine améliorait son rendu, alors tout est permis.
- tester des platines avec des DL103, ce ne serait pas comme goûter du foie gras avec du vinho verde ? Et je vous laisse deviner à quoi je rapporte le vinho verde ...
- les socles lourds sans évoquer comment le châssis est fixé dessus , ça ne serait pas comme équivaloir poids et qualité, comme lorsqu'on achète une poêle à frire ?
La boucle des poils/poêles étant bouclée, je retourne à mes platines honteusement presque d'origine  Wink  ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 50
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 11:26 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

La LP12 et l'Ittock ne font pas un couple idéal avec la 103 
(J'ai testé à plusieurs reprises...) Et d'autres MC (ou pas) plus souples lui conviennent mieux.
Par contre la 103 convient parfaitement au bras Koetsu que j'ai installé sur ma L75 socle lourd.
Quand au son de cloche... Devait y avoir un problème de support... Car la Linn est très sensible à ce sur quoi elle repose...


Ça va encore faire marrer Mazzoni.

Les comparaisons avec les 103 étaient courantes (c'était la moins chère des MC) 2 Koetsu , Supex, Azak, ou Dynavector diamant... Par exemple, et le budget démo explosait...


Le couple Pink/Orion est redoutable d'efficacité.
Il faut la conserver.


Fabien
_________________
la technique pour concevoir et comprendre (pas toujours) et mes oreilles pour écouter et valider...
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 526
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 11:51 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Oui, je continue de me marrer.
On peut faire des tests (si cela a un sens, plutôt que de traiter rigoureusement son installation et d'écouter suavement la musique que l'on aime en oubliant un peu le coït parfait audiophilesque) avec des cellules moins chères et meilleures (à mes oreilles et sur le papier) qu'une DL103, le mythe en moins.
Si j'avais le temps, je développerais ma théorie sur le moment d'inertie des bras et leur comportement une fois agités par un stylet dont l'excursion latérale est de la largeur phénoménale d'un sillon, aux fréquences que l'on sait, aux accélérations que l'on sait moins, mais ça en ennuierait certains.
Je reviens sur le son de cloche : mais on s'en tape (c'est le cas de la dire) car qui frappe le plateau ou la platine lorsqu'elle joue un disque et qu'on ne subit pas un tremblement de terre ?
La dérive audiophile consiste souvent à remettre sur la table tout un fatras de phénomènes physiques (ah, la bonne parano rassurante, hein, je suis entré en audiophilie et j'analyse au microscope chaque "élément" de la chaîne, des pieds de la platine à ceux des enceintes) et d'appeler Don Quichotte pour lutter contre eux, en oubliant au passage les ordres de grandeurs mis en jeu, la raison pour laquelle il est légitime d'appliquer certaines simplifications aux formules qui modélisent ces phénomènes selon les cas, et le réel domaine d'application de ces phénomènes (voir la justification des fils de litz et donc du recâblage des bras  face à la menace du terrible effet de peau).
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 50
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 12:31 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Pour la technique, voir ma signature...


J'en ai des notions, mais je laisse cela aux concepteurs.


Apres, la mise en œuvre peut faire toute la différence, quelques règles de base sans se prendre la tête pour autant...


De temps en temps quelques évolutions... Mais pas de changite aiguë...


Je possède la Linn depuis 1982. Mes enceintes depuis 1992, mon preampli depuis 10 ans, l'ampli depuis 5, et le CD DAC depuis 3.
Et les câbles... (Censuré)  Mr. Green


Une lente évolution, sur du matériel d'occasion au fil des opportunités...


Et entre ces modifications, je me contente d'écouter chaque jour avec plaisir la musique.


Et pour le fun... Je restaure quelques vieilleries vintage... 
Tiens, par exemple, je viens de récupérer une paire de Rogers PM410 (1978) à la décharge cette semaine... (Pas les 510 du test Pink/Linn), mais en 3 voies.
Il y a du boulot, mais je vais les rénover et les remettre en route...


La passion ne débouche pas obligatoirement sur la folie...


Il existe une Audiophilie "raisonnée", comme l'agriculture  Mr. Green


Bon dimanche à tous.


Et bonne réalisation pour le projet L75/SME


Fabien
_________________
la technique pour concevoir et comprendre (pas toujours) et mes oreilles pour écouter et valider...
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 526
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 14:19 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Audiophilie raisonnée, oui, elle doit exister...
Je me suis retrouvé un beau matin affublé de l'adjectif audiophile alors que je me considérais comme un type aimant écouter de la musique dans de bonnes conditions et qui, en conséquence, soignait ses soudures et ses masses, en électricien respectueux des principes enseignés par ses bons professeurs.
Et là, rebadgé audiophile, je me suis surpris à errer sur des forums où plus rien de ces bons principes n'était vrai car, argument suprême, la science ne sait pas tout expliquer.
Plutôt que de dire, "je ne peux pas être à la fois musicien acousticien, électricien et mécanicien", l'audiophile (je généralise à dessein, histoire de bien caricaturer) jette aux orties la vraie physique pour préférer une alchimie de physique, un univers flou où le ressenti d'un seul, parfois partagé par quelques autres initiés, prévaut sur le bon sens et la raison.
Et ainsi, certains entendent la différence après avoir "renforcé" la zone autour du pivot de plateau avec une grosse rondelle ... 
Les exemples pour se poiler sont légion.
En revanche, une visite derrière le meuble qui héberge le matériel montre parfois le contraste entre la phraséologie audiophile copiée-collée à l'envi et la mise en oeuvre des principes de base d'un système électrique.
Pour avoir fréquenté les deux milieux, il y a peu de différences entre l'audiophile et son "gros système forcément très résolvant" et le motard qui branche un leurre sur l'électronique qui gère la cartographie moteur et ressent la différence censée donner 5cv de plus ... en limite de zone rouge au compte-tour.
Le motard fait en général un peu plus de fautes de syntaxe que l'audiophile (et encore ...) mais les deux ont en commun la sensation douce d'appartenir à un club d'initiés et de s'y sentir bien.
Vous aurez compris que, motocycliste et amateur de musique, je ne me considère ni motard ni audiophile.
Et que je réserve la passion aux êtres vivants.
Allez, assez parlé de moi.
Si vous avez une Lenco qui faiblit, appelez-moi et j'essaierai de vous aider, dans la mesure de mes connaissances tellement limitées par une science inachevée.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 4 277
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 19:06 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Time window a écrit:
Quand au son de cloche... Devait y avoir un problème de support... Car la Linn est très sensible à ce sur quoi elle repose...


C'est une analyse récurrente qui m'a toujours laissé perplexe, voire un peu sceptique : la LP12 est une platine à contre-platine suspendue, donc qui doit découpler l'ensemble suspendu (de lecture) du socle et donc de son support. Alors lire qu'une LP12 est très sensible à son support, ça m'interroge grave... Rolling Eyes
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 526
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 20:14 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Quand j’évoquais les diagnostics et ressentis copiés-collés depuis des décennies...
Merci à Bruno pour cette question de bon sens
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Time window
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 50
Localisation: Sarthe
Prénom: Fabien
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 20:25 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Et bien oui, ça peut être difficile à croire, mais selon expérience perso (partagée par d'autres) la LP12 ne sonne pas de la même façon selon qu'elle sera placée


-sur un meuble lesté de 400 LP
-sur une petite table IKEA très légère 
-sur mon rack en CP de 44 MM d'épaisseur sur pointes ( environ 110 kg avec l'électronique)
-sur un support dedié réalisé pour la Linn dans les années 80 par Origin live (Skyline platform) en acier soudé surmonté d'une plaque de médium haute densité de 10mm
-dans un bac de sable
-sur une plaque de granit posée sur meuble lourd.
-sur des plaques de plomb
-sur un support Mission (médium haute densité sur pieds sorbothane)
-etc


Meilleur résultat la Skyline platform, en deuxième la table IKEA. 
Apres cela peut également varier selon la nature du sol...


Pour rassurer Mazzoni ces essais ont été réalisés sur une trentaine d'années...
Et je n'ai pas besoin de "copier/coller" pour exprimer mes ressentis, je me fais ma propre expérience...
Voilà bientôt 45 ans que j'utilise des platines LP (Dual, Lenco, Thorens, Technics, Kenwood, Rega, etc...), avec des bras et cellules de toutes natures, et ce bien avant les fora...


La mise en œuvre compte tout autant que le matériel utilisé, une platine hors de prix mal installée risque de marcher bien moins bien qu'une platine modeste bien exploitée.
Et ceci est également valable pour le reste des éléments de la chaîne.


Ce n'est que mon avis... À partager... Ou pas...
Je n'impose rien...


Fabien
_________________
la technique pour concevoir et comprendre (pas toujours) et mes oreilles pour écouter et valider...
Revenir en haut
Bricodio
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2016
Messages: 658
Localisation: Le Mans
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: it

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 21:13 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Bonsoir à tous!


Et bienvenue, Bertrand  hats off  sur Lenco.reference.clicforum.fr  Mr. Green .
À bientôt.


Hervé.
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 4 277
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 21:23 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Time window a écrit:
Et bien oui, ça peut être difficile à croire, mais selon expérience perso (partagée par d'autres) la LP12 ne sonne pas de la même façon selon qu'elle sera placée (...)




"Sonner" différemment, à la rigueur, je veux bien entendre l"argument - reste à savoir quelle est la part subjective dans cette perception - mais de là à dire que la LP12 serait très sensible au support, sous-entendu plus que d'autres, pourquoi diable l'avoir compliquée avec une contre-platine suspendue ?

Tout ceci m'échappe, mais je n'ai pas de LP12, il est vrai ... Rolling Eyes
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Dr.Bert
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2018
Messages: 14
Localisation: Vienne
Prénom: Bertrand
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 21:52 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86 Répondre en citant

Bricodio a écrit:
Bonsoir à tous!
Et bienvenue, Bertrand  hats off  sur Lenco.reference.clicforum.fr  Mr. Green .
À bientôt.
Hervé.


Merci beaucoup à tous pour toutes vos réponses et réactions..
Je vois que cela bouge et réagit pas mal ... c'est bien un forum qui vit.

Sinon pour ne parler que de moi-même, j'écoute des disques de jazz, je joue la contrebasse, je viens de passer récemment à la photographie numérique, et je roule à moto sur des flats allemands Smile.

Bonne soirée.
Dr.Bert
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:15 (2018)    Sujet du message: Une Lenco L75 de plus dans le 86

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> Bienvenue! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB