Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Votre approche de l'audio ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> "En roue libre"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 013
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 12:52 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bonjour,

J'ouvre ce petit sujet afin de nous permettre de mieux nous connaître et, finalement, de mieux nous comprendre dans nos approches différentes de l'audio, ce qui pourra peut-être éviter quelques quiproquo et autres discussions inutilement houleuses Smile .

Ceux qui le veulent peuvent donc exprimer librement leur façon d'aborder cette question : votre approche de la restitution audio, pourquoi, comment, jusqu'où ?...

Attention, pas de jugement de valeur sur les approches différentes de la sienne !

J'ouvre donc le bal :

Perso, après avoir été atteint du virus audiophile et de la quête du Graal, il y a assez longtemps, je privilégie aujourd'hui un système fiable, simple, musical sans chercher l'absolu, me permettant d'écouter dans de bonnes conditions et sans me ruiner mes musiques sur un maximum de supports (vinyles, cassettes, CD, tuner, dématérialisé).
Par exemple je préfère écouter un bon album en MP3 sur mon autoradio qu'un médiocre LP sur ma chaîne.
De même je ne cherche à upgrader que lorsque quelque chose me gène réellement dans la restitution et pas pour avoir mieux (?) quand ça marche bien.
J'ai aussi d'autres centres d'intérêts et d'autres dépenses incontournables (et pas un budget illimité Sad ) qui font que je n'investirai plus des milliers d'euros dans mon système.
Voilà brièvement ma philosophie de l'audio, elle n'est pas meilleure ni moins bonne qu'une autre mais c'est la mienne.

A vous.
Bruno hats off
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.


Dernière édition par nimbus le Dim 17 Jan - 21:29 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Jan - 12:52 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 013
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 14:33 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

PS :
nimbus a écrit:
De même je ne cherche à upgrader que lorsque quelque chose me gène réellement dans la restitution et pas pour avoir mieux (?) quand ça marche bien.

Ce qui ne m'empêche pas de m'intéresser à un certain nombre "d'innovations" ou de "tweaks" par simple curiosité intellectuelle ni de faire quelques expériences pour m'amuser. Smile
Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 17:31 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Le fil que j'attendais !!
Enfin, je vais pouvoir me lâcher  Cool .
Je ne porterai pas de jugement de valeur sur tel ou tel audiophile car ... je n'en citerai aucun nommément , en revanche je vais pouvoir gloser sur ce que j'ai lu, vu ou entendu ici ou là.
J'attaquerai sur le registre social et culturel.
Viendrait-il à l'idée de tenir des forums, des revues, des salons sur les liseuses ? Certes non ! Et pourquoi donc ? Parce que l'objet de ce centre d'intérêt est le contenu, le livre, l'œuvre. 
Curieusement, la reproduction sonore place le contenant avant le contenu, sous prétexte d'une quête d'absolu : reproduire l'émotion du concert ...
Et c'est là que le marketing des ingénieurs a pris le dessus : à l'origine de la HiFi, ne parlaient que ceux qui savaient, qui fabriquaient, qui tripotaient les fonctions de transfert et le fer à souder. Leur quête d'absolu ne faisait pas beaucoup de mal, d'autant plus que les Japonais ont inondé le marché avec des appareils grands public, grande série et qui fonctionnaient très honnêtement. 
Pour ma part, à cette époque (les années 70), étudiant impécunieux, je fabriquais mes enceintes et assemblais des amplis en semi-kits. C'est pour ces raisons économiques que je suis tombé sur ma première Lenco (que je possède toujours).
Ces expériences, pas toujours heureuses, m'avaient montré qu'on pouvait arriver à une restitution sonore correcte, mais peut-être pas superlative, à moindre coût.
Puis, je suis passé par une solution avant-gardiste il y a 25 ans : une chaîne Sony avec un préampli DSP assez élaboré, qui permettait de sérieusement corriger (bidouiller ?) la réponse sonore. Il manquait à ce dispositif le micro pour "mesurer" la pièce et le calculateur pour en déduire les réglages optimaux.
A la mort de ce système, et ayant compris que je ne pourrais pas changer ma pièce d'écoute, et alors que les filtres numériques actifs n'étaient pas dans le domaine grand public (c'est aujourd'hui le cas), j'ai élaboré un cahier des charges pour mon troisième système et que je vais vous décrire :
- budget limité ; certes, dans ce domaine, il y a beaucoup de relativité, mais je vais donner des chiffres, quitte à me faire moquer.
- encombrement limité et se fondant dans mon salon
- robustesse et facilité d'emploi 
- neutralité (pour tout ce qui amplifie)
- possibilité d'écouter mes supports (vinyles, CD, radio hertzienne, DAB, web radio, DVD) dans de bonnes conditions 
- prise en compte du faible volume de mon salon (ce qui a dicté mon choix d'enceintes)
Une fois ceci établi, voici le matériel, son coût, et sa justification dans l'ensemble.
Ampli - Tuner intégré NAD C725BEE : j'ai profité d'un vrai solde à 50% pour acquérir cet appareil pour 400€ ; cette marque est sans tape-à-l'œil, du moins dans ses séries de base et authentiquement robuste
Préampli Phono NAD PP2 : acheté en occasion à 60€
Préampli Phono PHO111 : acheté en panne à 10€ ; comme dans la plupart des cas, il s'agissait d'une panne d'alimentation qui a été réparée en deux coups de cuillère à pot
Transfo élévateur Denon AU320 pour cellule MC : acheté en mauvais état pour 80€ ; façade déformée (chute) et de nombreuses soudures à refaire ; cet élévateur de tension à l'adaptation d'impédance faite pile-poil pour la DL103 est réellement un plus pour l'écoute de cette cellule MC (et je suis un sceptique chronique, mais pas incrédule)
Lecteur CD/DVD Sony DVP S7700 : appareil vintage (15 ans) d'excellente facture (double lentille, très bon DAC) acheté 100€
DAC en kit de chez Audiophonics : 170€
Platines vinyles :
- ma B55 canal historique, bien peaufinée grâce à ce forum qui m'a ouvert beaucoup d'horizons vinyleux ; le prix ne veut plus rien dire
- une L78SE : 120 €, après remise à niveau conventionnelle
- une L70 (80€), dans un socle de L78 et surtout équipée du bras P77 (300€, là j'ai cassé la tire-lire)
- une Garrard Zéro 100 SB, 50€
Et enfin, les enceintes :
- Rogers JR149 : 250€
- Rogers JR150 : 800€ (recassage de tire-lire)
À tout cela, il faudrait ajouter les cellules ; dans le désordre :
- DL103 : occasion neuve à 100€
- Acutex 415STR : 80€
Et quelques autres ...
Je confectionne mes câbles de modulation entre platines et préampli pour 20€ la paire et j'ai confectionné  un sélecteur d'entrées pour que les 4 platines se distribuent sur les deux préamplis (50€). Mes câbles HP sont du multibrins torsadé de bonne section (du câble HP, quoi ) à 3€/m.
J'achète mes câbles optiques (15€ pour 10m) et je confectionne mes câbles numériques coax (10€ pour 1m).
Avec ce matériel, et un budget (plus de 3000€) qui a dépassé finalement ce que j'avais imaginé dépenser, j'écoute dans de bonnes conditions toutes mes sources, y compris les flux radio sur internet via un iPad et l'application TuneIn Radio .
Je suis incapable d'entendre le fruité du haut medium ou pleins d'autres subtilités, mais lorsque je pose le stylet sur un disque propre et qu'il y a si peu de bruit que je vérifie que je suis bien sur l'entrée Phono, je suis heureux, quand j'écoute un concerto de Paganini (pas panini, hein  Wink ) qui m'envoie du violon stratosphérique, je suis heureux, quand j'entends So what sur un vinyle des années soixante et qui enfonce les rééditions de ce disque mythique, je suis heureux, quand j'entends la Callas ou la Schwarzkopf  (en CD ou en vinyle) je suis heureux, quand j'écoute Swiss Radio Jazz avec leur codage de flux magique, je suis heureux, quand mon pote Paulo vrai musicien me dit "Ouah, le son !" quand on se passe un vieux Marley, je suis heureux.
Et quand on est heureux, on peut se marrer à la lecture des relations époustouflantes sur : les câbles en couillonium étiré et désoxydé, les isolants en coton bio, la soudure à l'argent, les prises RCA avec contact ponctuel minimal (mais à 60€ pièce), les câbles posés sur des supports au sol, les électroniques "de prestige" et forcément coûteuses (j'en ai ouvert un certain nombre et je peux vous dire que leurs acheteurs paient déjà l'épaisseur de la face avant en alu bichromaté), les étagères anti-sismiques, les socles anti-sismiques, les filtrages de secteur, les lignes dédiées tirées depuis le compteur, les rôdages de câbles (mais pas des HP, car ça, ça se rode, c'est mécanique), le sens des câbles, les câbles dont on ne sait pas comment sont traités le blindage et la masse, les platines à régulation de vitesse, etc, etc ...
Aaahhh, ça va mieux  Very Happy
Selon mes bons principes (vintage, recyclage, bricolage) , j'ai composé récemment un ensemble plus qu'honnête (il y a un fil par là) pour moins de 400€.
Et je ne me sens pas frustré quand je l'écoute.
Et tout le reste du bel argent ainsi économisé servira à acheter de la musique ...
Encore une petite couche : ce qui me rend heureux , c'est de faire accéder à de l'écoute propre des jeunes (hommes ou femmes), qui n'ont pas trop de moyens, et de ne pas trop ressembler au portrait robot de l'audiophile : mais si, vous savez , les quiqua-sexa, CSP+, mâles, hétéro qui parlent de WAF, qui ne parlent que de leurs électroniques et pas de ce qu'ils écoutent, qui croient que se référer à l'émotion du concert justifie toutes les dépenses ... (Et qui n'ont jamais su ce qu'est une impédance) . Embarassed


M'sieur, le modo, je n'ai pas fait de jugement de valeur, je me suis juste moqué ! C'est bon, ça passe  Wink  ?
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Bricodio
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2016
Messages: 155
Localisation: Le Mans
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: it

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 18:23 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bonjour Bruno et Hervé
Oui! Très bonne idée ce fil.je suis nouveau sur le forum.je me suis inscrit hier. Dans la rubrique "bienvenue " j'expliquais que j'avais remis la L75 de mon voisin en route, et quand elle fut installée et que la voix de Billie Hollyday eût remplie la pièce.......le sourire de mon ami fut ma plus grande fièrté. Je n'avais pourtant pas fait grand chose, vidange et graissage,changer plusieurs câbles et remplacer le fond en isorel par du cp de 18mm.et le tout pour 14 euros.Bon,tout ça pour dire que notre passion est double:le plaisir d'écouter la musique que nous aimons et le moyen d'y parvenir.Certains charlatans nous disent qu'il faut beaucoup pour y parvenir,
Eh ben non! La preuve!
Hervé.


Ps:la densité d'Hervé dans ce forum est impressionnante....bizarre...
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 013
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 20:36 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
M'sieur, le modo, je n'ai pas fait de jugement de valeur, je me suis juste moqué ! C'est bon, ça passe  Wink  ?

Oui, si ça t'a permis de t'exprimer !
Tant que ça reste dans le cadre et le sujet de ce fil - comme une sorte de parenthèse dans le forum évitant ainsi de parasiter les autres fils - et qu'il n'y a pas de jugements ni de polémiques, que chacun s'exprime librement mais à la première personne ("je"). Après tout, nous sommes entre adultes .
Dieu reconnaîtra les siens. Si ça dégénère, les modos, ses prophètes, auront tôt fait de fermer. Mr. Green
Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Bricodio
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2016
Messages: 155
Localisation: Le Mans
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: it

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 21:04 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bonsoir
Oups! Excusez-moi d'avoir interrompu votre conversation.
Hervé.
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 013
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 21:16 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bricodio a écrit:
Oups! Excusez-moi d'avoir interrompu votre conversation.

Pas du tout besoin de t'excuser, ce fil est ouvert mais je répondais à la question d'Hervé, l'autre
Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
Bricodio
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2016
Messages: 155
Localisation: Le Mans
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: it

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 21:24 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Y'a pas d'mal! Chacun sait que la musique adoucit les mœurs!
Hervé2,3 ou4? Bonne soirée. #violon#
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 23:32 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

En fait, pour bien me lâcher, il faudrait que je tienne un blog, mais je suis trop fainéant pour cela et j'aime mieux écouter de la musique.J'ai découvert très tardivement le monde audiophile (il y a 5 ans) ; auparavant, je pensais qu'il y avait des mélomanes prêts à payer assez cher pour écouter de la bonne musique, et quelques ingénieurs pour tenter de les satisfaire.
La réalité est bien différente et largement aux mains des marchands du temple.
Sic transit gloria mundi ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Bricodio
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2016
Messages: 155
Localisation: Le Mans
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: it

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 16:18 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bonjour à tous,
Qu'il est difficile de parler d'un sujet aussi subjectif ! L'approche de la musique est si culturelle,si intime qu'il est difficile de se dévoiler 
Complètement.Personellement,j'approche la musique au plus près seulement lors de concerts.Reproduire cela à domicile est amha assez difficile( c'est peu dire!).Mais aller à la conquête du Graal,c'est ça qui m'excite,même si je sais que je ne l'atteindrai jamais.
Selon notre degré d'exigence diverses solutions existent et cohabitent ensembles :achats neufs ,occasions,restaurations et bricolage.
A chacun de déterminer son chemin,et ici,dans ce forum( même si je ne suis pas d'accord sur tout) j'ai l'impression que ces chemins se croissent souvent! Voilà,mon ampli est chaud,je vais mettre un disque.Ciao.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 16:50 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Attention, quand les chemins se croissent, les oiseaux de mauvais augure ne sont pas loin  Wink  .
Oui, on tourne souvent autour du même mythe : reproduire l'émotion du concert. Ce doit être parce que ce mythe ne m'habite pas (non, non, il n'y a pas de contrepèterie ...) que je ne cours pas après un absolu inatteignable.
Ce qui n'interdit pas que tous les machins et les bidules fonctionnent déjà nominalement et que les règles du lard électronique et mécanique soient respectées.
Alors, forcément, quand je lis que certains goudronnent leur platine, je suis prompt à leur passer les plumes  Very Happy
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Bricodio
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2016
Messages: 155
Localisation: Le Mans
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: it

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 18:25 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bonsoir,
Tout à fait d'accord avec toi,Hervé, et c'est pourquoi cette quête est vaine que seule l'intention compte.
Et si tu veux en voir qui courent après, vas,comme moi par curiosité,dans un salon audio.
Ils sont facilement repèrables avec leurs sacs remplis de prospectus.
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 013
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 18:33 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Attention, la règle de ce fil est l'emploi de la première personne du singulier : "Je".
Merci. Wink
Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 19:06 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Je préconise l'ouverture d'un fil, d'un blog, d'un forum : les Audiophiles Repentis Anonymes , soit les ARA .
On pourrait y enregistrer des conversations passionnantes, mais ça nous éloigne déjà du sujet.


En revanche, je pourrais vous raconter ma satisfaction quand j'ai branché pour la première fois mes JR149 sur mon NAD ; et quand j'ai complété avec les JR150 bien que le prix de ces dernières me piquait encore les yeux.
Autre grande satisfaction, l'installation du bras P77 sur une base L70 et avec une DL103. Je n'explique toujours pas bien ce qui fait que ce bras pivotant fonctionne mieux qu'un autre ; qu'un bras de L75/78, si, je comprends, mais d'un bras gentiment roulement-à-billé , non ! Il y a donc des fondamentaux mécaniques à ne pas négliger.
Si je devais partir sur une île déserte (alimentée en 240V/50Hz et Internet, hein ) , j'emporterais la configuration suivante :
- l'ampli NAD, le transfo élévateur Denon pour DL103, le préampli Vincent PHO 111,  la L77 avec sa DL103, le DAC et les JR149 (et de quoi attraper les radio web).
... Et mon demi-stère de CD et de vinyles !
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
francis
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 147
Localisation: La Rochelle 17
Prénom: francis
Langue 1: fr
Langue 2: fr
Langue 3: fr
Langue 4: fr

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 19:31 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ? Répondre en citant

Bonjour à tous
Pendant mon séjour dans la capitale j'ai eu des amis qui étaient passionnés par la quette du graal .
La restitution au plus proche de la réalité
Par curiosité je les ai suivi en observant de mes yeux et surtout de mes oreilles
C'est ainsi que j'ai acheté à un ami ma thotho (il venait de s'offrir une LP12) un support de platine de la même marque que le sien sur lequel trône maintenant ma L75.
Le doigt dans l'engrenage trop tard!
Avec d'autres amis branché parcouru les salon de la HIFI dans le 15 ème
La plus grosse baffe fut la découverte des enceintes rédéko,
J'en ai gardé mes câbles d'enceintes et ma cellule goldring achetée sur les conseils du représentant rédéko à Paris (il y en avait un à l'époque) et mes souvenirs
Puis départ pour La Rochelle nouvelle vie 4 ans sans musique (manque de place ) jusqu'à il y a 20 ans
Place retrouvée remise en service de mon matériel : Ma thotho et son support, mes PX20  ma platine K7 et mon A77 le tout relié par un simple  ampli-tuner stéréo.
Il y a une dizaine d'années mes amis m'ont offert une paire d'enceintes espace200.
C'est reparti !
L'ampli d'abord, un AU999 que mes amis ont récupéré et réparé pour moi puis une paire de delta 200 (je suis très  siare)
Dans mon garage j'ai remis en service mes PX20 sur un ampli tuner Sansui 4000 pour la musique numérique
Puis un jour mes parents me demandent de les débarrasser de la L75 que j'avais acheté pour eux en 79.c'est reparti pour un tour !
Pour moi le plus simple est le plus fiable, en cela ma L75 colle parfaitement à mes idées
Je ne cherche plus le graal, je suis pleinement satisfait avec ce que j'ai
Quoique si pour un moindre effort (aussi bien physique que financier) je peux avoir mieux ....
Ce que j'ai appris :
Les théories les plus sûre ont toutes une faille au moins.
je suis aussi curieux de nature donc à l'affut de toute information, enfin dans le domaine technique seulement.
Merci encore pour ce forum
Voila j'espère ne pas avoir été hors sujet
Francis
_________________
Encore une L75 à remettre en service
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:51 (2016)    Sujet du message: Votre approche de l'audio ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> "En roue libre" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB