Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Controleur de vitesses
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> "En roue libre"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JGN
*
*

En ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 3 188
Localisation: 33
Prénom: Jean-Gilbert
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 10:32 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

"Des cons sans oreille", personne n'a dit ni même pensé ça.

Si tu as en effet besoin d'une tonalité exact et précise, que ce soit pour des 78 + ou - quelques tours (ce qui sera mieux que les appareils d'origine surtout à entrainement mécanique) ou pour accorder avec un piano (c'est plus facile de caler le disque que de réaccorder un piano ), je n'ai pas lu de commentaires négatifs.

Nous répondons à une demande d'avis ou des choix personnels, ni ordre ni directives de notre part ni envie de passer pour des cons.
Il n'y aurait donc que la "foie" qui sauve ? Rolling Eyes Mr. Green
_________________
Member of the L70 F.U.C.
Sansui AU717 Grundig TU9000 FineArts Denon CDC3520 HRC Dk4
L75 touiquée + MS101 + Denon DL160
L70 canal historique + Stanton 680
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Sep - 10:32 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vendin
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 234
Localisation: noisy le grand
Prénom: pascal
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 11:34 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Bonjour Jean Gilbert,

Bien sûr que personne l'a dit ou penser, ce n'était pas le sens de mon propos, c'est bien pour cela qu'il faut essayer de comprendre ce que peut bien apporter cet appareil à ceux qui l'ont adopté, même si au final on trouve que ça ne vaut pas le coup.

Pascal.


Dernière édition par vendin le Mer 23 Sep - 11:46 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
JGN
*
*

En ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 3 188
Localisation: 33
Prénom: Jean-Gilbert
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 11:44 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Pas de polémique  bien sur ce n'est que mon avis par rapport à la façon dont j'écoute ou j'utilise ma chaîne.
Heureusement qu'on est pas toujours d'accord sur tout, pas vrai Hervé Wink ce serait trop ennuyeux
_________________
Member of the L70 F.U.C.
Sansui AU717 Grundig TU9000 FineArts Denon CDC3520 HRC Dk4
L75 touiquée + MS101 + Denon DL160
L70 canal historique + Stanton 680
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 144
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 15:01 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Je ne porte pas de jugement de cet ordre (les c..s sans oreille). Je me contente d'exposer ce que je sais, en relation avec ce que je peux entendre.
Et en pratique, je ne pense pas que ceux qui ont l'oreille absolue s'amusent à régler la rotation d'un 78tr ...
Mais en quoi sera-t-il plus facile de tourner un bouton d'un boitier électronique que de manœuvrer le levier de vitesse ?
Au passage, tu aurais demandé des avis sur les préamplis dont les courbes s'adaptent aux diverses compressions d'enregistrement des 78tr, j'aurais eu davantage à dire.
Si tu devais dépenser ton bel argent pour écouter des 78tr, peut-être devrais-tu commencer par cela, si ce n'est déjà fait. Et cela coûtera le même prix que la boîte à fréquence variable. En plus, on est sûr que ça fonctionne et que c'est utile ; mieux : nécessaire.
Wink
Aaahh, l'avant vinyle ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
vendin
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 234
Localisation: noisy le grand
Prénom: pascal
Langue 1: fr

MessagePosté le: Dim 27 Sep - 13:09 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je reste toujours en attente de retour d'expérience sur cette appareil, n'hésitez pas à donner votre avis ceux qui l'ont.

Pascal.
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 650
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Dim 27 Sep - 13:49 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
Si on revient aux choix fondamentaux de Lenco : moteur synchrone de 15W

Question aux spécialistes des moteurs électriques : je viens d'avoir une discussion avec quelqu'un qui m'affirme que ce moteur n'est pas synchrone mais asynchrone (à "cage d'écureuil" dit-il Laughing ) avec néanmoins une vitesse calée sur la fréquence secteur mais pouvant varier très légèrement ?
J'en perds mon latin !
Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
cyrcaete
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2014
Messages: 193
Localisation: France
Prénom: Matthieu
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 09:58 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Pour simplifier, un moteur électrique est composé d'une partie mobile, le rotor, qui tourne dans une partie fixe, le stator.
Qu'il s'agisse d'un moteur synchrone ou asynchrone, le bobinage du stator alimenté par le secteur crée un champ magnétique tournant.
Dans un moteur synchrone, le rotor est composé d'aimants permanent disposés en pôles nord/sud, qui se met à tourner sous l'effet du champ magnétique et à la même vitesse que celui-ci, qui dépend elle-même de la fréquence du courant secteur. D'où son nom. Le rotor peut aussi être composé d'un bobinage alimenté en courant continu (dans ce cas il y a des balais) pour devenir un électro-aimant.
Dans un moteur asynchrone, le rotor est composé d'un bobinage en court-circuit (la cage d'écureuil) qui se charge par induction sous l'effet du champ tournant statorique. Le courant rotorique crée son propre champ magnétique et le rotor se met en rotation à une vitesse qui tend à suivre celle du champ magnétique tournant du stator mais ne peut l'atteindre (si c'était le cas, les champs s'annulerait et ça ne fonctionnerait pas). La différence de vitesse ou glissement est fixe pour un même couple moteur. Il est dit asynchrone à cause de cette différence de vitesse mais son autre nom est moteur à induction.

Donc en réalité, un moteur synchrone aussi bien qu'un moteur asynchrone délivrent une vitesse de rotation constante adaptée à une platine tourne-disque.

Ces deux moteurs ont des propriétés différentes qui ne concernent pas d'aussi petites machines (couple au démarrage plus important pour le moteur synchrone mais décrochage lorsque le couple maximal est atteint là où le moteur asynchrone continue de tourner en ralentissant, coût plus élevé d'un moteur synchrone à cause des aimants et/ou entretien plus lourd à cause des balais là où le moteur asynchrone est quasiment sans entretien, etc...)

Il y a, sur la Lencopédia, une photo d'un moteur de L75 démonté où l'on voit très bien le rotor : http://lenco.reference.clicforum.fr/t1023-Le-moteur.htm

La question du jour est : Est-ce un moteur synchrone ou asynchrone?

PS. Je précise que je ne suis en rien spécialiste des moteurs électriques. Mon exposé ci-dessus, qui est déjà une simplification, est très basique et au-delà de ça, je ne suis pas en mesure d'expliquer plus en détail les principes de fonctionnement.
Revenir en haut
Biscotte
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2013
Messages: 486
Localisation: Rennes
Prénom: Hervé
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 11:35 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

si je comprends bien il faut voir si ce rotor est fait d'aimants, c'est facile à tester si on a un petit morceau d'acier et un moteur démonté!
moi j'ai pas ça sous la main Embarassed
à plus
_________________
Hervé
https://www.youtube.com/watch?v=uaRl43dwm5Q
https://www.youtube.com/watch?v=bhMY1ngQWZE
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 144
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 19:45 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

J'ai vérifié : le rotor n'a pas d'aimants permanents.
Pas non plus vraiment de cage d'écureuil.
Il y a tant de variantes de moteurs que je ne sais pas trancher, quoique j'opterais quand même pour un synchrone.
Il faut que je retrouve le nom des bobines décalées (et probablement non alimentées) en cuivre que l'on voit sur le stator. Je pense qu'elles servent à forcer la rotation dans le bon sens. Avec le nom de ces bobines, il devrait être possible de trouver si elles sont utilisées plutôt sur des synchrones ou des asynchrones.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Biscotte
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2013
Messages: 486
Localisation: Rennes
Prénom: Hervé
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 20:50 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

est-ce que l'axe est fixé dans un isolant ou pas, s'il est isolé est-ce que ça pousserait pas vers la cage à écureuil?
et ces parties vertes en hélice, conducteurs?
_________________
Hervé
https://www.youtube.com/watch?v=uaRl43dwm5Q
https://www.youtube.com/watch?v=bhMY1ngQWZE
Revenir en haut
cyrcaete
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2014
Messages: 193
Localisation: France
Prénom: Matthieu
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 22:40 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
Il faut que je retrouve le nom des bobines décalées (et probablement non alimentées) en cuivre que l'on voit sur le stator.


Ce sont des spires de Frager (je ne les avais pas vues initialement sur la photo), qui sont en effet destinées à forcer le sens de rotation, mais aussi à déphaser le flux magnétique de façon à créer un champ tournant dans les moteurs monophasés.

Raisonnons un peu : nous sommes bien en face d'un moteur monophasé, puisqu'il est destiné à être alimenté sur le secteur domestique. Nous savons aussi qu'il s'agit d'un moteur quatre pôles (deux bobinages sur le stator).

S'il s'agissait d'un petit moteur synchrone comme je le pensais initialement moi aussi, le rotor serait nécessairement doté d'aimants permanents, puisque je ne vois aucun bobinage ni mécanisme d'alimentation de ce bobinage par un système de balais et de collecteur. D'ailleurs, si c'était le cas, les moteurs de nos platines ne seraient pas si durables car les balais s'usent...
Mais tu dis qu'il n'y a pas d'aimants permanents (je comprends par là que le rotor n'est pas magnétisé du tout, car s'agissant d'un petit moteur, les aimants permanents en néodyme pourraient être substitués par deux demi-bagues en ferrite).

En ce cas, il ne peut s'agir que d'un moteur asynchrone. Le circuit à induction du rotor est constitué par les barres conductrices en périphérie (partie verte qu'on voit sur la photo), reliées en court-circuit qui constituent la cage.
Toutefois, un moteur asynchrone monophasé ne peut démarrer seul (les champs tournants créés par le stator s'opposent et ne chargent pas le circuit induit du rotor contrairement à un moteur asynchrone triphasé puisqu'en ce cas, il y a trois bobines au moins). Un condensateur peut s'en charger au démarrage, mais il n'y en a pas dans nos Lenco.
Les spires de Frager positionnées perpendiculairement dans chaque partie des pôles sont précisément là pour déphaser le flux magnétique. Le retard est suffisant pour créer le champ tournant nécessaire à charger le circuit induit du rotor et lancer la rotation dans le sens déterminé par leur position.

En conclusion, je pense donc qu'il s'agit bel et bien d'un moteur asynchrone monophasé. Il existe certes de très nombreuses variantes de moteurs conçues autour de ces deux types, mais n'oublions pas que le développement de ces variantes s'est fait en même temps que celui des technologies modernes alors que nos Lenco ont été conçues il y a près de cinquante ans et sont absolument sans électronique, ce qui limite tout de même les possibilités si on se place dans le contexte de l'époque.

De plus, un tel moteur est sans entretien et très fiable, ce qui correspond assez à nos machines. Il suffit de le brancher pour qu'il tourne. Le couple de démarrage est plus faible que celui d'un synchrone, mais le rendement est très bon puisque la vitesse de glissement est proche de zéro en raison du déphasage réduit du flux magnétique du stator. A noter que le choix d'un double bobinage, donc d'un moteur quatre pôles et non pas deux pôles, a pour effet de diviser la vitesse de rotation par deux mais aussi d'augmenter le couple dans les mêmes proportions par rapport à un moteur à simple bobinage qui est le cas le plus fréquent pour un petit moteur monophasé et que cela compense partiellement la perte de couple afférente au choix d'un moteur asynchrone, notamment au démarrage en l'absence de condensateur. Dans les applications de faible puissance, ce moteur quatre pôles réunit donc les avantages des moteurs synchrones et asynchrones sans leurs inconvénients respectifs.

Idea
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 144
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 07:06 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Les barres obliques du rotor sont toutes shuntées, donc on a une cage d'écureuil.
Donc, on se rapproche du synchrone. Mais où est le flux du rotor ??
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 144
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 09:28 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Cette histoire "synchrone/asynchrone" me turlupine.
Bien loin de mes cours d'électroctechnique, je bûche, je fouine.
Voilà ce que j'ai trouvé ici ou là : les spires de Frager ne sont pas strictement associées à un moteur synchrone ou asynchrone.
Les petits moteurs peuvent avoir un comportement hybride : démarrage en asynchrone, puis, s'il n'y a pas trop de couple résistant, fonctionnement en synchrone. Les spires de Frager forcent le sens de rotation.
J'opterais bien pour cette solution (qui en plus a le mérite de réconcilier les deux partis ...).
J'y vois comme argument que :
- rotor en cage d'écureuil, sans aimant permanent : propre à l'asynchrone (mais pas seulement ...)
- petit moteur, petites puissances mises en jeu
- mais besoin de se caler sur une vitesse constante, quelque soit la charge ; on fait varier temporairement le couple résistant quand on change la vitesse de rotation du plateau ou en jouant des disques de poids variables mais il faut retomber sur une vitesse de rotation du moteur de référence pour que la démultiplication cône/galet/plateau puisse être indexée (les taquets de positionnement du levier de vitesse)
- si ce moteur fonctionnait en régime établi en asynchrone, pour que le glissement soit constant, donc sa vitesse constante, il ne faudrait pas qu'il soit exposé à des variations de charge (les changements de vitesses, le poids différent des disques) ; sinon, il faudrait repasser par le stroboscope à chaque changement de disque.
- et il me vient un argument supplémentaire : on peut considérer que lorsque le galet est "embrayé" entre cône moteur et plateau, la liaison est quasi rigide, comme un train de pignons ; lorsque l'on change de vitesse, si on était en pur synchrone, la nouvelle vitesse du plateau serait immédiatement établie lorsque le taquet de la vitesse suivante serait atteint, or ce n'est pas le cas. Je soupçonne donc que lors du changement de vitesse, on repasse temporairement en asynchrone (on retombe dans la zone de glissement car on fait varier la charge) ; la vitesse du plateau met quelques secondes à se stabiliser, le temps de repasser en mode synchrone
Qu'en pensez-vous ?.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Biscotte
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2013
Messages: 486
Localisation: Rennes
Prénom: Hervé
Langue 1: fr

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 11:11 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Ton raisonnement me parait bon mais....

Je fais une hypothèse

en régime stabilisé, le couple résistant est dû au frottement du stylet dans le sillon (couple variable en fonction de la position du stylet, du  rayon autrement dit)plus aux résistances au roulement du galet sous le plateau et sur l'axe (constantes) et résistance de frottement des paliers de l'axe du plateau (constante)
on n'a pas trop idée des valeurs de ces différentes composantes mais si le couple résistant du stylet est faible par rapport aux autres composantes sa variation est d'autant plus négligeable

pas sûr dans ce cas que le couple résistant varie de façon significative pour que le glissement soit modifié de façon significative et que la vitesse varie de façon significative


à vous les studios whew
_________________
Hervé
https://www.youtube.com/watch?v=uaRl43dwm5Q
https://www.youtube.com/watch?v=bhMY1ngQWZE
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 3 144
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 12:32 (2015)    Sujet du message: Controleur de vitesses Répondre en citant

Oui, tu veux dire qu'on resterait en régime asynchrone avec glissement constant ?
Possible aussi.
Il faudrait un compte-tour pour mesurer la vitesse du moteur : 1500 tr/mn ou 1500 - glissement constant. Cela doit exister en application pour smartphone.
Je suis assez d'accord pour penser que la variation de la résistance à l'avancement du stylet dans le sillon en fonction du rayon doit être assez faible, voire négligeable. Pour autant, on répète (sans preuve, au vu de cet échange) que le "groove" des Lenco est dû à la force de cet entraînement par galet ; donc, assez de puissance pour accepter de fonctionner en asynchrone avec glissement constant ou bien calage en synchrone puis même insensibilité aux diverses résistances au mouvement du plateau ??
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:53 (2017)    Sujet du message: Controleur de vitesses

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> "En roue libre" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB