Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Réflexions vespérales sur le câblage
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Le chaînon manquant -> Les câbles.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
francis
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 147
Localisation: La Rochelle 17
Prénom: francis
Langue 1: fr
Langue 2: fr
Langue 3: fr
Langue 4: fr

MessagePosté le: Ven 12 Juin - 12:28 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Salut à tous
A mon avis la mise à la terre d'un seul maillon de chaine ne peut apporter que du bruit, car en plus il y aura à coup sûr une connexion avec les masses
L'arrivée de la mise à la terre systématique sur les appareils actuels, hifi ou vendus comme tels, n'a à mon avis rien à voir avec la sécurité.
Citez moi un audiophile qui s'est fait électrocuter en écoutant de la musique ????
Claude François ? c'était un sèche cheveux, et ça fait du bruit pas de la zic !
Plus sérieusement
L'équipement systématique de tout les appareils avec mise à la terre vient d'une combinaison entre l'évolution des normes pour les appareils vendus neufs (paranoïa quand tu nous tient), d'un effet de mode (le concurrent fait comme ça je ne vais pas rester à la traine) et de capacité des vendeurs et publiciste à nous faire gober de l'improbable (prenez ce modèle avec la terre vous serez en sécurité).
Tiens on ne parle plus de pureté du signal ???
Perso si je devais acheter un ampli, ou autre avec une terre je déconnecterais avant de mettre l'appareil en service.
_________________
Encore une L75 à remettre en service
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Juin - 12:28 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
JGN
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 2 813
Localisation: 33
Prénom: Jean-Gilbert
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de

MessagePosté le: Ven 12 Juin - 17:56 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Assis dans son canapé à 3 ou 4 m de la chaîne, le cas est rare en effet, ou alors il faut chercher la source de l’incident ailleurs  Mr. Green Mr. Green Mr. Green

C'est pour ça que les disques sont en vinyle ? c'est isolant ?
_________________
Member of the L70 F.U.C.
Sansui AU717 Grundig TU9000 FineArts Denon CDC3520 HRC Dk4
L75 touiquée + MS101 + AT150MLX
L70 canal historique + Stanton 680
Revenir en haut
banzai
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2014
Messages: 123
Localisation: IdF
Prénom: Banzai
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Ven 12 Juin - 18:35 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

nimbus a écrit:


Je n'arrive pas encore à tordre les câbles (ni les fourchettes) à distance mais je ne désespère pas d'y arriver avec de l'entraînement même si je ne sais pas trop à quoi ça pourrait me servir ; peut-être à ma tendre et chère ?
D'accord Arrow
Bruno



Uri Geller sort de ce corps ! 


•rock•
Revenir en haut
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Sam 13 Juin - 20:15 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

@ Francis, Herve et les autres....


et quand on a du matos a tubes, avec des tensions dépassant le 400 Volts, 
voire des fois très largement, on fait quoi? Confused


a Herve bis, si le bras n'est pas solidaire de la lenco, peut-on
la mettre du coup a la terre?
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 700
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Sam 13 Juin - 21:03 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

A mon avis encore moins. Un bras n'a aucune chance de voir la tension secteur s'il est monté à part.
Donc, pas de mise à la terre du bras.
Pour ce qui est des préamplis et amplis à tubes avec leurs tensions de chaise électrique, je pense que le bon sens et la norme imposent une mise à la terre, car avec les tubes à l'air, on ne peut pas parler de double isolement.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
francis
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 147
Localisation: La Rochelle 17
Prénom: francis
Langue 1: fr
Langue 2: fr
Langue 3: fr
Langue 4: fr

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 13:16 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Salut à tous
Robert si mes souvenirs sont bons en  matériel à tube les fortes tensions ne sont destinées quà polariser les cathode et anodes ect des tubes et sont découplées des signaux avec un condo  le plus près possible des électrodes ainsi polarisées.
Même en ampli tube de très haut de gamme je serais étonné que tu arrives à des tensions proches de celle des THT de téléviseurs à tubes cathodique qui ont disparus des commerces avant d'être reliés à la terre systématiquement.
Cependant il y a peut-être d'autres raisons de relier les châssis de ces amplis à la terre, mais dans ce cas je ne relierais pas la masse de ma L75 à celle de mon ampli à moins que sur ce dernier masse et terre soient totalement découplées
_________________
Encore une L75 à remettre en service
Revenir en haut
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 17:28 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Francis, 


il peut y avoir quelques exceptions, les châssis de mes préamplis a tubes sont en bois, 
des petits amplis, DAC, lecteur de CD etc...n'ont pas besoin de terre.
mais crois tu que la plus belle des restitutions mérite un accident?
certains matériels a tubes avec des 211, ou 845 approchent les 1000 volts !! Shocked


le problème est répercuté avec les pointes sous les enceintes, il y a déjà eu des
accidents avec des enfants...
Revenir en haut
francis
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 147
Localisation: La Rochelle 17
Prénom: francis
Langue 1: fr
Langue 2: fr
Langue 3: fr
Langue 4: fr

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 11:57 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Salut à tous
Robert alors là je suis out :
Une mise à la terre sur un ampli dont le châssis est en bois ?
Je l'aurai consu pour une mise à la terre d'un châssis métallique pour une protection contre les fuites de courant par ce dernier par le differentiel
Mais sur un châssis en bois (ce qui pour moi est un super idée), où est reliée la terre ?
A moins qu'il y ait un blindage (style cage faraday) autour de l'électronique et que ce soit ce dernier qui est relié à la terre ?
Du reste à mon avis la terre est une source de parasite car jamais parfaite (entre autre elle est mesurable) et en tant que telle je m'efforcerais d'isoler les masses audio ou retour signaux, de cette dernière pour garder un signal le  plus pur possible
_________________
Encore une L75 à remettre en service
Revenir en haut
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 12:02 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Francis, 


tu as compris mais a l'envers, relis moi bien. Smile
justement en bois, il n'y a pas besoin de terre, ce sont des exceptions comme je le disait.
sinon d'accord avec toi. la terre=source de problèmes.
ben voila Embarassed


je repense a quelque chose, malgré tout, les câbles secteurs "idiophiles" ont tous
une terre, avec des gros blindages et tout le tralala....pourquoi???
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 115
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 19:00 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Je pense qu'il ne faut pas jouer avec la sécurité, ni angoisser, non plus : si l'appareil est conçu d'origine avec une mise à la terre et qu'il marche bien, je vois pas pourquoi l'enlever.
Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 700
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 19:04 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Tout à fait : un appareil avec terre d'origine n'a pas de double isolement, donc au premier défaut électrique vers la carcasse, on est exposé au choc électrique.
Les Lencos n'en avaient pas ; la question ne se pose pas exactement dans les mêmes termes car elles n'ont pas de double isolement (pour la partie moteur). Au strict sens de la nouvelle norme, il faudrait la mettre à la terre. En pratique ...


Quant aux câbles secteur "idiophiles", s'ils étaient moins gros et moins chers et moins blindés,  ça serait moins sérieux, n'est-ce pas ?
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
francis
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 147
Localisation: La Rochelle 17
Prénom: francis
Langue 1: fr
Langue 2: fr
Langue 3: fr
Langue 4: fr

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 12:22 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Salut à tous
 hé oui d'accord avec Hervé, nos Lenco seraient interdites à la vente dans leur état d'origine avec les normes actuelles surtout que les moteurs sont en contact direct avec le châssis le plateau e. t. c..
Evidemment pour éviter tout risque de châtaigne il faut mettre toutes le parties métalliques accessibles et en liaison direct avec le moteur à la terre.
Personnellement je préfère me prendre un coup de 220v (ce ne sera pas la première fois) plutôt que de risquer de poluer le signal de ma cellule.
La théorie OK c'est parfait, le problème est d'atteindre la perfection en pratique.
Je n'ai jamais habité dans un logement (que ce soit à Paris ou en province) où la terre était parfaite, et voilà pourquoi Bruno je préfère ne pas mettre mon installation à la terre avec mon micro onde, mes frigos,  mon congel, e.t. c..
Et la terre est commune notamment en immeuble où l'électroménager du voisin peut la poluer (j'ai connu cela avec le congélateur d'un voisin, j'aurais préféré une voisine....)
C'est un choix personnel  j'en conviens et je reconnais qu'il n'est pas politiquement correct, mais c'est mon choix,
_________________
Encore une L75 à remettre en service
Revenir en haut
grib666
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2009
Messages: 239
Localisation: Banlieue parisienne
Prénom: David
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 15:44 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Bonjour à tous Smile

J'avais essayé de mettre le chassis de ma Lenco à la terre et je me suis retrouvé avec un BZZZZ assez désagréable, du coup j'ai supprimé le fil de terre.

Je pense qu'avec du parquet au sol de toutes façons je ne risque pas grand chose (à moins de toucher le radiateur en même temps que je mets un disque).
On n'est pas dans une cuisine ou une salle de bains ou, en plus, il y'a des risques de projections d'eau et un sol bien plus conducteur que du parquet ou de la moquette.
Je serais quand même un peu plus inquiet si j'avais du carrelage ou de la tomette dans ma salle d'écoute, qu'en pensez-vous?
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 700
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 17:46 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

Hors considérations normatives (qu'il ne faut pas contester), on est dans le vintage et je fais avec.
De tous les moteurs que j'ai démontés (peut-être 25), je n'en ai trouvé qu'un en panne et c'était une panne mécanique (rotor décentré qui frottait - et que je n'ai pas pu corriger) ; jamais aucun défaut électrique . Ce qui ne veut pas dire que ça ne peut pas arriver, surtout dans le cas d'appareils de 40 ans dont les isolants de bobinage peuvent avoir vieilli en raison de la chaleur dissipée. C'est pour cela que je regarde avec circonspection les modifications qui enferment trop le moteur. Il faut le laisser respirer et entendre un murmure mécanique n'a rien de scandaleux, surtout qu'il ne passe pas dans la modulation.
J'en connais un (qui se reconnaîtra Laughing ) qui sous-volte le moteur en chutant le rab de tension dans une résistance. Le calcul donne une puissance de 3 W au moins dissipée en pure chaleur ; si la résistance de celui qui se reconnaitra est à proximité du moteur , cela fait une cause de vieillissement supplémentaire pour les isolants des bobines du moteur. Mais rien ne dit que la chaufferette est à côté du moteur de celui qui se reconnaitra Laughing ...
Si on devait avoir un court-circuit dans une bobine, deux cas se présentent :
a) le court-circuit a lieu au cœur d'une bobine, là où c'est le plus chaud ; le moteur va ralentir mais on n'aura pas un court-circuit franc car les deux bobines sont en série (en 220V) ; on devrait normalement avoir le temps de réagir et à ce stade, pas de court-circuit( pas encore ...) avec la carcasse, donc avec le châssis.
b) le court-circuit a lieu au niveau des enroulements extérieurs d'une bobine et on peut avoir une partie de la tension déviée vers le châssis. Dans ce cas également, on devrait entendre la perte de vitesse mais là, il vaut mieux éviter de toucher le bras, car le châssis est peint.
Vous voyez qu'on joue à se faire peur et à chercher des raisons pour injecter des parasites dans notre parfait système de restitution sonore qui nous a coûté un œil ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Ven 19 Juin - 04:44 (2015)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage Répondre en citant

francis a écrit:
Je n'ai jamais habité dans un logement (que ce soit à Paris ou en province) où la terre était parfaite, et voilà pourquoi Bruno je préfère ne pas mettre mon installation à la terre avec mon micro onde, mes frigos,  mon congel, e.t. c..
Et la terre est commune notamment en immeuble où l'électroménager du voisin peut la poluer (j'ai connu cela avec le congélateur d'un voisin, j'aurais préféré une voisine....)
C'est un choix personnel  j'en conviens et je reconnais qu'il n'est pas politiquement correct, mais c'est mon choix,






une photo de Francis...pendant les écoutes... Very Happy





trêve de rigolade, tu joues avec le feu, car même un frigo et un congel.....va consulter mon grand ! ça va pas la tête
tu as des enfants?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:04 (2017)    Sujet du message: Réflexions vespérales sur le câblage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Le chaînon manquant -> Les câbles. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB