Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Une L78SE entame sa nouvelle vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> LENCO -> Remise en route, réglages et améliorations.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 14:16 (2014)    Sujet du message: Une L78SE entame sa nouvelle vie Répondre en citant

Je m'y remets : un projet qui traînait depuis des mois a enfin atteint son terme.
Voyez plutôt ; il s'agit d'un châssis de L78SE (excusez du peu, M'sieurs-Dam's) qui était sans socle et en bien vilain état : pas de bras, pas de plateau, peinture ravagée, pas de moteur, pas de socle.

Voici en bref les restaurations dont elle a bénéficié :
- pose sur un socle de L85 
- découpe du fond de socle pour laisser affleurer le moteur (le socle de L85 est plutôt "low profile" et le moteur butait sur le fond)
- pose de quatre pieds potables
- suppression des suspensions
- adaptation du socle pour que les vis rouges du châssis trouvent leur place et confection d'une trappe (sur la droite du châssis) donnant accès à un espace de rangement
- adaptation d'un couvercle de L75 avec jambe 
- mise en peinture du châssis avec une peinture à effet "martelé" (déjà évoquée sur ce forum) ; l'avantage est que ça couvre bien, sans coulure et que, bien sûr, rappelant les EMT de l'ORTF qui avaient une peinture similaire, ça ne peut que mieux fonctionner ...
- installation d'un bras Jelco (même distance de montage) dont j'ai dû changer les roulements par des butées à billes (modification du montage par adjonction d'une douille réductrice pour le diamètre du fût du bras, douille usinée par un généreux bienfaiteur) ; il a fallu fixer la queue-balancier de commande de l'arrêt automatique sur la tige creuse verticale du pivot du bras (opération pas facile)
- réparation de l'arrêt automatique (une fois de plus, il m'a donné des cheveux blancs, alors que je n'en manque déjà pas)
- installation d'une cellule entrée de gamme Acutex, avec mini rondelles en cuivre sous un côté de la cellule car le porte-cellule n'avait pas une horizontalité irréprochable
- remplacement des câbles d'époque par le Mogami habituel avec masses en étoile et sortie d'une masse séparée
- réglages des vitesses
Cette platine ira dans le salon d'un collègue qui piétine d'impatience à l'idée de réécouter ses vinyles ...
J'en attaque une autre dans la foulée.
L'évangélisation continue ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Mar - 14:16 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
francis
Membre*
Membre*

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 147
Localisation: La Rochelle 17
Prénom: francis
Langue 1: fr
Langue 2: fr
Langue 3: fr
Langue 4: fr

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 16:14 (2014)    Sujet du message: Une L78SE entame sa nouvelle vie Répondre en citant

Bonjour à tous
Bravo Hervé pour ce travail c'est vraiment de la bel œuvre
Puis je te demander des précisions sur le câblage de masse que tu as mis sur cette merveille.
La sortie de masse séparée tu l'a prise sur quoi?
Le chassis le bras ou l'ensemble?
J'ai remis ma L75 en service hier (pas plus de défaut que prévu) voir dans le fil qui lui est dédié
Par contre j'ai mis au rencard les grandes idées qui avaient germées en moi ces derniers temps :
Câble de modulation sans blindage supplémentaire et masse du bras reliée à celle du châssis, puis sortie sur un fil  relié à la masse de l'ampli
Je pense la réessayer demain avec des galettes neuves car hier j'ai été déçu avant de m'appercevoir que jje l'avais essayée avec un vinyl bon pour le temps partiel senior....
Alors d'où vient ta masse?
A bientôt
Francis
_________________
Encore une L75 à remettre en service
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 18:33 (2014)    Sujet du message: Une L78SE entame sa nouvelle vie Répondre en citant

Je câble avec du Mogami modèle 2792, symétrique (2 conducteurs et une tresse de blindage) : une longueur de câble de ce type par canal, les deux conducteurs reliés au point chaud et au point froid de la bobine de la cellule, pour un canal considéré.
Côté bornier intérieur de la platine, les points chauds et froids venant des bobines de la cellule sont en stricte continuité avec les conducteurs du Mogami.
La masse du bras (le cinquième et parfois le sixième fil qui descendent, généralement noirs) est reliée au point central du bornier intérieur, sur lequel je relie les tresses de blindage des câbles des deux canaux. Les points froids (j'utilise ce terme pour ne pas utiliser de manière confuse le mot "masse" pour le circuit de retour du signal de chaque bobine  de la cellule) ne sont pas reliés à ce point central, contrairement à ce que faisaient Lenco, Thorens, Garrard et bien d'autres à l'époque.
C'est donc la masse du bras qui est reliée à ce point central, et rien d'autre.
A l'autre extrémité des câbles et pour chaque canal de manière identique, le point chaud va à la pinoche centrale de la RCA et le point froid va à la pinoche "cylindrique".
Et là, je coupe la tresse de blindage à ras ; je ne la relie à rien ; je la laisse en l'air en prenant soin de la gainer avec du thermorétractable pour être sûr que quand je vais visser la RCA sur son corps, ça ne va pas tourner là-dedans et toucher le point chaud ou froid.
Enfin, du point central du bornier intérieur, je tire un fil gainé souple qui ira se brancher sur la vis extérieure de masse de l'entrée du préampli (idem si l'ampli a une entrée Phono, car alors la vis de masse sera à proximité).
C'est avec ce schéma que j'ai obtenu les meilleurs résultats (sauf lors d'une récente intervention sur une L75 qui, avec ce câblage, s'est transformée en récepteur radio, mais c'est une autre histoire ...).


Je réfléchis à isoler le bornier intérieur du châssis de la platine en utilisant par exemple une vis, une rondelle et un écrou en nylon. En effet, la vis met en continuité la masse du châssis avec la masse du bras et constitue ainsi une boucle de masse côté platine. Or, il faut traquer les boucles de masse comme la vermine contre-révolutionnaire (mince, mais qu'est-ce que je dis ? Ah, le vinyle, ça a vite fait de renvoyer aux années 70 ...) . Il est clair qu'on ne peut pas éviter (et le doit-on , d'ailleurs ?) la continuité électrique entre le bras et le châssis.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
davidsiriusb
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2013
Messages: 84
Localisation: nord
Prénom: david
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 11:31 (2014)    Sujet du message: Une L78SE entame sa nouvelle vie Répondre en citant

L'évangélisation comme je l'aime, un beau socle de l85, ce qui ramène un zeste de modernité, belle peinture, ça lui va comme un gant et un capot..! yeSSS....  Cool


C'est le collègue qui va être content.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:27 (2016)    Sujet du message: Une L78SE entame sa nouvelle vie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> LENCO -> Remise en route, réglages et améliorations. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB