Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Yves Cochet s'y met....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> "En roue libre"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
zigomard
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 486
Localisation: etranger
Prénom: Robert
Langue 1: fr
Langue 2: il
Langue 3: gb

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 08:43 (2013)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

bonjourtatous, 


j'ai lu écouté ce lien donné sur le vert.
le bien connu Cochet créateur de ses excellentes électroniques
qui portent son nom, critique vivement le vinyl....


http://www.melozzoo.org/melozzoo/Home-JMV/L-Oeil-Musical/Yves-Cochet-concep…


que pensez vous de son point de vue?


hats off
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Juil - 08:43 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
JGN
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 2 677
Localisation: 33
Prénom: Jean-Gilbert
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 11:05 (2013)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

Assez d'accord sur le fond, il est évident qu'il n'y a pas de reproduction à l'identique, après ou ça te casse les oreilles ou pas ...

Pourquoi se battre avec des câbles à 10 000 € le mm, sans savoir quel micro était utilisé et quels câbles et électroniques ont été employés à la prise de son, ça pose question.

Il a raison, Papy Cochet, quand il parle d'ambiance, avec ou sans la nostalgie, mais Hi Fi ne veut pas dire "reproduction totalement fidèle de la réalité", ce n'est qu'une approche.

Il a de la chance, Papy Cochet, si ses oreilles lui donnent toujours la même qualité d'infos qu'a ses 20 ans.

Et il ne donne pas les solutions ...



Au fait savez vous que le même piano d'une grande marque tres connue, par exemple, écouté par les mêmes oreilles, ne donnera pas le même son en fonction du lieu ?
Etonnant , non ? Mr. Green
(Avec l'aimable inspiration de Mr Pierre Desproges)
_________________
Member of the L70 F.U.C.
Sansui AU717 Grundig TU9000 FineArts Denon CDC3520 HRC Dk4
L75 touiquée + MS101 + AT150MLX
L70 canal historique + Stanton 680
Revenir en haut
Junameshe
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2014
Messages: 40
Localisation: Rieux
Prénom: Hervé
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 08:30 (2014)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

Je jette un pavé dans la mare... Je ne suis pas d'accord sur ce qui est dit dans la vidéo.

Sans remettre en doute la compétence de M. Cochet, la fidélité se limite à reproduire le son généré.


Que ce son soit celui d'un instrument acoustique dans une salle de concert, ou celui d'une guitare électrique en studio.


Dans les deux cas, un système HiFi doit tendre à reproduire au mieux le message gravé, enregistré, sur le support quel qu'il soit.
Evidemment, la "mesure" de la fidélité sera beaucoup plus difficile à faire pour un instrument passant par une électronique. En effet comment être sûr de la volonté des Beatles et de Brian Epstein pour tel ou tel morceau si on n'était pas dans le studio ou si l'on a pas entendu le master sur bande originale (qui d'ailleurs n'était pas non plus totalement nécessairement l'attendu des uns ou des autres, limitation technologique d'alors).
Mais c'est vrai aussi pour une composition de musique classique, puisque personne de vivant n'a entendu Beethoven jouer et faire jouer la 5ème, et donc on ne fait que tenter de reproduire à partir de partitions et peut-être d'informations annexes la volonté du compositeur. Et lors, qui a raison de Walter Murphy ou de Karajan? (bon, je pousse un peu là, mais...)



Donc déjà, la fidélité est une notion assez vague au départ, même si l'on peut raisonnablement s'en approcher. 
Et que beaucoup de monde nous aide en cela, avec plus ou moins de bonheur... Toute l'industrie audio


Mais à cela s'ajoute les perceptions individuelles : capacités auditives, culture.
Pour avoir travailler dans l'impression, rien n'est plus difficile que de qualifier d'abord une couleur, puis de la reproduire parfaitement, surtout sur de grandes série. Nos yeux ne sont pas tous égaux...
La culture intervient fortement aussi, les Inuits ont des dizaines de mots pour exprimer la couleur de la neige... Combien en avons-nous? Pas beaucoup, car nous sommes éloignés de cette matière.
Pour les sons, nous seront confrontés au même phénomène. Bercé dans la pop, le rap, le classique, nous ne réagirons pas de la même façon.


Enfin, il parle de qualité, et là je trouve qu'il y a abus de langage. 
La qualité n'est pas la fidélité. La qualité, représente bien des notions : qualité de fabrication, qualité des produits utilisés, qualité dans le sens "bonne qualité" (encore faut-il alors définir ce qu'est la bonne qualité).
Pendant longtemps, qualité en industrie voulait dire "reproductibilité", on pouvait faire des produits de mauvaise qualité, mais il fallait que ce soit toujours la même...


La HiFi du côté domestique (nous), c'est reproduire le plus fidèlement ce qu'y est présent sur le support, nonobstant la qualité de gravure de prise de son, de mixage... 
On sait tous qu'il y a des enregistrements minables, d'autres très bons, certains ont abusé de compression... Quelque soit la qualité de la chaine HiFi qui reproduira ces sons là, ça restera minable, bon, compressé...
Revenir en haut
maco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 2 748
Localisation: Luxembourg
Prénom: Mario
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de
Langue 4: it

MessagePosté le: Mer 23 Avr - 20:42 (2014)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

Assez d'accord avec ton point de vue : fidélité du rendu + fiabilité et qualité du matériel.  Okay
_________________
Mario
Revenir en haut
huot-sordot
-Membre-
-Membre-

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 95
Localisation: aveyron
Prénom: daniel
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Mar 29 Avr - 17:33 (2014)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

pour ce qui est des tables de lecture et des têtes de lecture hors de prix....il a peut-être pas complètement tort yves cochet!
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 013
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Mar 29 Avr - 18:38 (2014)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

huot-sordot a écrit:
pour ce qui est des tables de lecture et des têtes de lecture hors de prix....il a peut-être pas complètement tort yves cochet!

Oui, il jette un pavé dans la mare du folklore (ou du business) du vinyl revival ! Parce qu'honnêtement, on s'amuse bien à peu de frais avec nos chères Lenco, qui nous permettent de continuer à écouter nos vieux vinyles, mais s'il fallait partir de zéro et acheter une platine actuelle digne de ce nom et des vinyles neufs, ce serait sans moi. Désolé si je vous choque !
C'est un peu égoiste mais je regrette les années 90 (démocratisation du CD oblige) où on pouvait chiner un bon paquet de vinyles pour des clopinettes : à défaut du système ultime, on avait du choix.
P....n de mode du vinyle ! (j'ai un coup de blues Mr. Green ).
J'aime bien ce type (Y Cochet) qui, bien que créateur d'amplis à tubes réputés, n'hésitait pas à déclarer que le tube était juste un choix et qu'on pouvait faire tout aussi bien, ou aussi mauvais, avec du totor. Il ne pratique pas la langue de bois idiophile.

Bruno
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

En ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 620
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 07:31 (2014)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met.... Répondre en citant

J'adhère également à cette position distanciée. Certains assemblages "de fortune" (mais pas cochonnés) donnent parfois des résultats tellement étonnants que la quête de je ne sais quelle perfection acoustique peut passer pour une quête du Graal vaine.
Et cela vaut pour les platines vinyle. Nous le démontrons chaque jour avec des platines qui n'ont jamais eu l'aura du haut de gamme et qui pourtant sont d'excellentes machines à reproduire du son gravé.
Pour souvent critiquer prétentieusement ceux qui écoutent leur chaîne coûteuse plutôt que de la musique, je ferai néanmoins amende honorable après l'écoute d'au moins deux systèmes exceptionnels et qui, bien sûr, coûtaient une petite fortune. L'un des deux systèmes était celui du regretté Classicus, authentique mélomane, ingénieur accompli et rompu à la chose technique ; il vous expédiait la description de son installation en deux minutes puis vous sortait des petites merveilles, enregistrements rares, interprètes subtils, magiquement restitués par ses enceintes à haut rendement derrière un ampli à tube fait à l'unité. 
De même, un autre mélomane (plus de 10000 vinyles et CD) en jazz et classique à qui j'ai acheté une machine à laver les vinyles, ne souhaitait même pas parler de son installation (à selon mon estimation, au moins 30 000€ de matériel) mais m'a littéralement fait tomber la mâchoire inférieure par la qualité des restitutions de ses vinyles.
En revanche, chez ces deux personnes, point de tropisme idiophile, genre pointes de "découplage" sous un ampli ou câbles d'enceintes courant sur des plots en bois au sol ; non, que de l'utile, du bien fait, du sérieux.
Le second marchait au transistor et ne voulait pas entendre parler de tubes, de leurs contraintes, de leur approximation ( les réglages, les appairages et les vieillissements déséquilibrés).
En ce moment, je fais pas mal d'interventions chez l'un ou l'autre (membres du forum) et de restaurations de platines pour des collègues, et je diffuse ce même message : que les fondamentaux soient respectés (des câbles réfléchis - les masses-, des soudures impeccables, une mécanique et une géométrie du bras sans reproche) , cela coûtera moins que les poudres de perlimpinpin et les machins dorés ; et avec le bel argent économisé, vous pourrez acheter de la musique.
Voilà, c'est dit et ça soulage !
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:09 (2016)    Sujet du message: Yves Cochet s'y met....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> Accueil -> "En roue libre" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB