Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> LENCO -> Les bras LENCO.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 2 751
Localisation: Luxembourg
Prénom: Mario
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de
Langue 4: it

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 22:10 (2010)    Sujet du message: Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75 Répondre en citant

Voilà  trop fort! grâce à tes conseils j'ai pu annihiler le jeu horizontal en resserrant un tant peu la cage  Okay , Ouff whew mais il faut y aller doucement, deux mm de plus et cela ne tourne plus librement (frottement) ... Merci  bow
_________________
Mario
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Nov - 22:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 22:53 (2010)    Sujet du message: La suite de la greffe du S Répondre en citant

Certes, j'avais ajusté la hauteur du lève bras avec sa vis de réglage, mais j'étais presque au maximum et ça touchait tout juste ; de plus, ça devenait brinquebalant. Avec la cale collée sous le bras, j'ai pu redescendre le lève-bras et retrouver de la rigidité.


Le coup de la pièce de monnaie, ce n'est pas mal, mais en l'occurrence, il fallait lever plus d'un côté que de l'autre et une pièce aurait été trop large : elle aurait levé les deux côtés ensemble.
J'ai de minuscules rondelles en cuivre et il a fallu trois tentatives pour trouver la bonne hauteur. Maintenant, la cellule est bien perpendiculaire au plateau.
J'aimerais faire un test d'écoute pour juger ce que peut apporter un alourdissement de la tête ; en pratique, puisque le poids est compensé, on augmente l'inertie du bras mais je touche mes limites de mon expérience.


Histoire de nous couler le moral, j'ai effectué une mesure d'erreur d'angle et de distorsion avec un gabarit anglais des années vinyle (un machin de chez EEI) : résultat désastreux  alors que mon protractor pour les nuls façon Baerwald semblait me donner un compromis acceptable.


Bon, à l'oreille je pense avoir quand même moins de distorsion que les 9% annoncés par le machin roastbeef !
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 22:58 (2010)    Sujet du message: Au fait ... Répondre en citant

... c'est quoi le "headroom" ?
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
maco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 2 751
Localisation: Luxembourg
Prénom: Mario
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de
Langue 4: it

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 01:02 (2010)    Sujet du message: Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75 Répondre en citant

dans ce contexte: plus d'espace, moins comprimé, libéré.. bref mieux quoi Rolling Eyes

zzzzz.....
_________________
Mario
Revenir en haut
maco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 2 751
Localisation: Luxembourg
Prénom: Mario
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de
Langue 4: it

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 01:10 (2010)    Sujet du message: Re: La suite de la greffe du S Répondre en citant

MAZZONI a écrit:
....

Histoire de nous couler le moral, j'ai effectué une mesure d'erreur d'angle et de distorsion avec un gabarit anglais des années vinyle (un machin de chez EEI) : résultat désastreux  alors que mon protractor pour les nuls façon Baerwald semblait me donner un compromis acceptable.


Bon, à l'oreille je pense avoir quand même moins de distorsion que les 9% annoncés par le machin roastbeef !

Pour en avoir le coeur net tu peux aussi essayer d'aligner selon la méthode Stevenson. Tu auras plus de marge avec le overhang  qu'avec Baerwald. Sur des bras 'courts' il y a certaines cellules qui sont problématiques pour atteindre l'overhang exact. 

zzzzz..... zzzzz.....
_________________
Mario
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 18:15 (2010)    Sujet du message: Un peu de nombrilisme ne nuit pas Répondre en citant

Voici quelques photos de la L75 "essissée" en fonctionnement. Comme j'ai mis la main sur un brocanteur qui vend des vinyles neufs, jamais posés sur une platine, comme en témoigne le trou qu'il faut aléser pour que le centreur y entre, et bien c'est le bonheur.
Jazz à tous les étages.
On devine le patin que j'ai collé sous le bras, devant l'existant, pour assurer l'appui sur le lève-bras.



L'Ortofon à l'attaque :



Les bras croisés, mais pas feignants pour autant :



Pendant que j'écoute la L75 S-poir, je me suis mis à l'auscultation détaillée du bras d'origine.
Effectivement, les paliers en Vé étaient ramollis, pas détruits mais avachis. J'en ai retaillé dans une feuille de caoutchouc en travaillant à la lame de petit couteau suisse affûtée comme il faut.
J'ai aussi pratiqué sur la queue du bras branlante la ligature dite "au Chinois" prescrite sur ce forum.
Une fois remonté, plus de jeu, même que je vais peut-être le monter sur ma B55, si je trouve l'embase pour le fixer car son embase est restée sur la L75 pour recevoir le Jelco.
Si vous avez des idées, je suis preneur.


Voici les vieux Vé et la matière dans laquelle j'ai confectionné les nouveaux.



C'est fou ce qu'on s'amuse avec le vinyle !
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 23:56 (2010)    Sujet du message: Paliers en Vé : corrigés ! Répondre en citant

Ayant ligaturé le bras de ma B55 (la ligature dite "au Chinois", ou encore "le redresseur de torS") et n'étant pas rassasié de DIY,  je me suis intéressé de nouveau au bras d'origine de ma L75.
 
Je lui ai changé ses paliers en Vé  par des paliers réalisés DIY après :
- une tentative en caoutchouc moyennement convaincante
- une tentative en liège (échec car cette matière prometteuse finit toujours par se casser)
- une tentative en gomme à crayon (échec car trop tendre et la découpe est difficilement maîtrisable)
- une tentative en bois à partir d'une cheville (inachevée mais prometteuse : à suivre)
- une nouvelle tentative dans le même caoutchouc que la première fois, et cette fois cela va beaucoup mieux : pas de jeu horizontal et bonne souplesse verticale.


Mais ce bras n'est pas près d'être remonté. L'ayant dans les mains, j'ai pu vérifier grâce à un montage rudimentaire que la position du contre-poids principal (plus ou moins tourné sur la queue du bras) provoquait une réaction qui faisait tourner (plus ou moins) l'ensemble sur son roulement horizontal ; bref, une horreur mécanique !
Quand je pense à la simplicité et à la rectitude du bras de ma B55, de jolies vertus par rapport au prétentieux bras de la L75, je me dis que je ne vais pas tenter de monter le bras de la L75 sur la B55, idée que je qualifie désormais de folle qui m'avait traversé l'esprit.
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
François
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 26 Nov - 07:43 (2010)    Sujet du message: Re: Paliers en Vé : corrigés ! Répondre en citant

MAZZONI a écrit:

Mais ce bras n'est pas près d'être remonté. L'ayant dans les mains, j'ai pu vérifier grâce à un montage rudimentaire que la position du contre-poids principal (plus ou moins tourné sur la queue du bras) provoquait une réaction qui faisait tourner (plus ou moins) l'ensemble sur son roulement horizontal ; bref, une horreur mécanique !

Non, ça n'est pas du tout une erreur mécanique, bien au contraire.
Le contrepoids décentré sert à compenser le balourd créé par le poids latéral de réglage de la VTF Wink
http://lenco.reference.xooit.fr/t550-Le-contrepoids-du-bras-L75-78.htm


hats off
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Ven 26 Nov - 13:32 (2010)    Sujet du message: Erreur mécanique ou pas ? Répondre en citant

Je veux bien que ce ne soit pas une erreur mécanique, mais alors ça me rappelle un peu la théorie du "qu'est-ce que ça fait du bien quand on arrête de se taper sur la tête" !
On ne peut pas concevoir un système sensé se régler au demi-gramme et au demi-millimètre et préconiser comme mesure compensatoire d'un effet secondaire indésirable de tourner "un peu" le contre poids.

Au risque de passer pour iconoclaste, je reste ferme sur mes positions : ce bras a été développé dans un souci de marketing, pour lui donner un aspect technique avec son second contre-poids et son antiskating apparent mais sans réelle amélioration par rapport à d'autres séries.
Bon, je concède qu'il a un fût de plus grand diamètre que celui de la B55 par exemple, capable d'héberger des roulements à billes plus conséquents, mais je suis convaincu que la bonne piste est le down sizing (la réduction des poids et des encombrements divers) qui s'accomoderait alors de petits roulements.

Ce bras me déçoit car il ne va pas dans le sens de l'ensemble de la platine qui peut se caractériser par :
- des solutions rudimentaires mais efficaces
- une construction simple en raison des solutions rudimentaires retenues
- un rapport efficacité/prix imbattable.

Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres (je suis motard et je peste souvent contre certaines "améliorations" apportées à nos engins) , le marketing ne satisfait pas un besoin technique mais flatte l'acheteur par des éléments soi-disants valorisants pour lui. Je comprends qu'il aurait été difficile de sortir une L75 avec un bras de B55 mais comment expliquer la régression des bras de la série L qui a conduit à la L75 . La L75S est peut-être une prise de conscience et une réponse bien qu'elle comporte elle aussi sa part de marketing : le S est-il bien utile ? Pour autant, le bras Jelco est construit d'une manière bien plus rigoureuse, bien plus "mécanicienne" que celui de la L75.

Bon, tous leurs concepteurs sont à la retraite ou bien écoutent de la musique au paradis, mais ça me fait du bien de régler des comptes 40 ans après !
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
François
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 26 Nov - 13:48 (2010)    Sujet du message: Re: Erreur mécanique ou pas ? Répondre en citant

MAZZONI a écrit:


Au risque de passer pour iconoclaste, je reste ferme sur mes positions : ce bras a été développé dans un souci de marketing,

Nous étions en 1969, loin de notre époque actuelle et des lois du marketing.....
Tu auras remarqué que le lien que j'ai donné pour le réglage se rapportait aux instructions de réglage du bras SME qui a marqué son époque (à juste ou mauvais titre).

Citation:
Ce bras me déçoit car il ne va pas dans le sens de l'ensemble de la platine qui peut se caractériser par :
- des solutions rudimentaires mais efficaces
- une construction simple en raison des solutions rudimentaires retenues
- un rapport efficacité/prix imbattable.

AMHA, tous les points que tu cites répondent aux exigences que tu préconises.



Citation:
Bon, tous leurs concepteurs sont à la retraite ou bien écoutent de la musique au paradis, mais ça me fait du bien de régler des comptes 40 ans après

Il faut juste espérer qu'il ne viennent pas la nuit te chatouiller (ou pire) les pieds (ou pire).
Revenir en haut
nimbus
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2010
Messages: 3 386
Localisation: Loire
Prénom: Bruno
Langue 1: fr
Langue 2: en

MessagePosté le: Ven 26 Nov - 19:41 (2010)    Sujet du message: Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75 Répondre en citant

Je te trouve sévère avec le bras droit L75.

Personnellement, et je suis loin d'être le seul, je le trouve très bien ce bras une fois remis en état et optimisé comme indiqué dans ce forum.
Et sa conception mécanique, aussi rudimentaire qu'elle soit, n'est pas si sotte qu'on le croit, même s'il ne joue pas dans la cour d'autres bras bien plus chers.
Mais tu as un bras en "S", donc pas de problème, bien que je le trouve assez quelconque en ce sens que c'est ce qu'on trouve sur la quasi totalité des platines japonaises des 70's (qui marchent bien quand même).  Wink

Bruno.
_________________
Le mieux est (souvent) l'ennemi du bien.
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 21:54 (2011)    Sujet du message: Une usine de prothèse de bras ... Répondre en citant

... voilà ce qu'est devenu mon atelier cagibi !


Il y a quelques semaines, j'ai récupéré un Jelco ressemblant à ceux des L75 - 78 S mais qui semble ne pas en être un . Pourtant, dimensions similaires à ceux montés sur les Lenco. C'est ce qui m'a décidé à l'acheter, me disant qu'à moindre effort (sans repercer ou ovaliser le trou) j'arriverai à le monter .
Côté mécanique, j'ai eu peu de choses à lui faire : nettoyage des roulements (les deux horizontaux et les deux verticaux), faire briller les chromes, vérifier la continuité et l'isolement des câbles, démonter et remonter tout ce qui vient facilement. Bref, du Mécano.
Il a reçu une douille réductrice sur son fût, usinée par un aimable forumeur mélomane du forum  "Usinage" et qui me permettra de le monter à la place du bras droit d'une L78 ou d'une L75.


Puis est arrivée une belle opportunité sur la Baie ; de Belgique, plus précisément.
J'ai pu remporter à bon prix les enchères d'un même vendeur pour :
- une L75S sans socle
- un couvre-plateau de L78
- une coquille marquée Lenco à embout SME.
L'idée étant de me constituer une base d'organes et de muscler un peu mes platines, j'étais servi !
Le couvre-plateau , après un séjour dans le produit à vaisselle, a atterri sur la L75.
La coquille va se préparer à recevoir une cellule digne de son étiquette.
La 75s a subi un début de cannibalisation : je l'ai amputée de son bras en S. Ensuite, viendra le démontage du palier de plateau, du moteur et des divers accessoires et bornier.
Le bras m'a alors réservé quelques mauvaises surprises ; voulant démonter la tige du contrepoids auxiliaire qui était tordue, elle s'est rompue, cassée à ras du corps du bras.
Ne pouvant pas démonter l'arrière du bras qui est donc en deux parties, je ne pouvais pas envisager de percer plus gros et retarauder car il faut que le trou soit débouchant. Le démontage de l'arrière du bras demande l'accès à une vis axiale logée dans le bras. Pour y accéder, il faut démonter l'avant du bras, qui n'a rien voulu savoir.
J'ai donc décidé de confectionner un support de contre-poids que j'ai fixé à la place de la vis qui tient la partie avant du bras. Enfin, vous essaierez de comprendre ce jargon en voyant la photo.
Ensuite, nettoyage des roulements, nettoyage du corps du bras au produit pour les chromes de ma motocyclette, isolement des câbles qui étaient dénudés par endroits (apparemment un court-circuit a "débarbouillé" le dessous de la platine), vérification isolement/continuité.
Puis je m'attaque au levier d'antiskating ; celui qui ne porte pas le contrepoids mais qui attaque une tige solidaire du fût du bras.
Ce levier était branlant et tordu. Echaudé par l'expérience précédente, je le redresse à peine, il se met droit mais il reste branlant.
Je chauffe la base de ce levier au fer à souder ; après quelques patientes minutes, l'étain coule et resolidarise le levier dans son taraudage.
Ce que j'appelle une action de redresseur de torts ...


Au final, j'ai deux bras en S qui attendent une nouvelle vie :



A gauche, le bras Jelco d'une L75S, avec son support de contre-poids secondaire fait main.
A droite, le Jelco d'origine inconnue mais de dimensions identiques, muni de sa bague réductrice.


Suite des opérations : l'un des deux sera greffé sur ma L78 et l'autre sur ma B55.
Je me demande si je vais remplacer le bras de la B55 ou si je vais repercer pour en faire une platine à deux bras dont le second sera le bras en S restant. Je suis bien tenté par la deuxième solution.


 A suivre,
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
maco
*
*

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 2 751
Localisation: Luxembourg
Prénom: Mario
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: de
Langue 4: it

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 22:23 (2011)    Sujet du message: Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75 Répondre en citant

Bravo Hervé  Okay , ils sont bien retapés ces bras !
Moi aussi j'opterais pour solution No.2, j'ai déjà des remords de n'avoir pas conçu ma BambooLenco pour deux bras. Confused

Bonne continuation hats off
_________________
Mario
Revenir en haut
MAZZONI
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 2 885
Localisation: Paris
Prénom: Hervé
Langue 1: fr
Langue 2: en
Langue 3: es

MessagePosté le: Mar 29 Mar - 08:16 (2011)    Sujet du message: Un deuxième bras sur une B55 Répondre en citant

Avant de me lancer sur l'installation d'un deuxième bras sur ma B55, j'aimerais savoir comment déterminer la distance de montage d'un bras, donc le perçage de la tôle de la platine.
Quelqu'un aurait-il une méthode pour cela ?
A vous lire ...
_________________
Hervé
Du vinyle, sinon rien !
Revenir en haut
Gabi
*Membre *
*Membre *

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: 82
Prénom: Gabi
Langue 1: fr

MessagePosté le: Mar 29 Mar - 15:55 (2011)    Sujet du message: Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75 Répondre en citant

Salut Hervé ! hats off

Bravo pour ta restauration des bras, beau boulot, c'est magnifique ! bravo

Pour le perçage je pense qu'il faut que tu recherches la distance d'installation dans les informations techniques sur tes bras, mais si ma mémoire est bonne il me semble qu'elle est de 210 mm.
Une sorte de protractor à l'envers quoi ! Laughing

Après n'étant pas expert en la matière je n'ai aucune idée sur la façon de procéder.
Mais pour une première et si c'était pour moi je testerai d'abord sur une planche de contreplaqué pour voir si la distance est bien compatible avec le bras, si la cellule est réglable avec un protractor et si ça sonne bien -> après tu peux passer au perçage de la platine, t'as peu de chance de te rater.

@ une prochaine !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:25 (2017)    Sujet du message: Un grand pas en avant dans le réfection de ma L75

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lenco Référence Index du Forum -> LENCO -> Les bras LENCO. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB